Qatar Airways renonce à investir dans American Airlines

0
29
vues
Airbus_A330-200_Qatar_Airways
© Paul BANNWARTH

Qatar Airways renonce à entrer au capital d’American Airlines, qui s’opposait ouvertement à ce projet.

Qatar Airways a annoncé mercredi 2 août qu’elle a pris la décision d’abandonner son projet d’investir dans American Airlines.

« Un nouvel examen de l’investissement financier proposé, tenant compte de la dernière annonce publique d’American Airlines, a démontré que cet investissement ne répondait plus à nos objectifs« , a indiqué Qatar Airways dans un communiqué.

La compagnie qatarie ajoute qu’elle continuera d’étudier « les opportunités d’investissement alternatives aux États-Unis et ailleurs » .

Un projet qui suscitait l’opposition d’American Airlines

American Airlines avait informé le 22 juin les autorités boursières américaines que Qatar Airways entendait acquérir jusqu’à 10% de son capital. « L’investissement que se propose de réaliser Qatar Airways n’a pas été sollicité par American Airlines » , indiquait alors la première compagnie américaine.

En outre, elle insistait pour que les compagnies du Golfe, « y compris Qatar Airways » , respectent les règles d’une « concurrence loyale » . Puis dans la foulée, elle a informé Qatar Airways qu’elle mettrait fin à leur accord de partage de codes à compter de mars 2018. Les deux compagnies aériennes sont pourtant membres de la même alliance, Oneworld.

Dans ce contexte, Qatar Airways avait peu de chances d’obtenir 10% d’American Airlines. Les statuts de la compagnie américaine interdisent en effet aux investisseurs d’acquérir 4,75% ou plus de son capital sans l’accord préalable du Conseil d’administration.

Qatar Airways s’est déjà lancée dans une stratégie de prises de participations. Elle détient aujourd’hui 20% du capital d’International Airlines Group (IAG), propriétaire de British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus ; et 10% de LATAM Airlines Group. Elle s’est également proposer d’acquérir 49% de la compagnie italienne Meridiana sans que ce projet n’ait abouti pour le moment.

 

Photo © Paul BANNWARTH

 

Laisser un commentaire