British Airways renforce son réseau américain

2
32
vues

British Airways a annoncé mardi un renforcement de sa desserte des États-Unis pour l’été 2018. Le programme prévoit l’ouverture d’une 26e destination, Nashville, l’ajout de fréquences vers Philadelphie et Phoenix ainsi que le déploiement de l’Airbus A380 vers Chicago.

British Airways commencera à relier son hub de Londres-Heathrow à Nashville à compter du 4 mai 2018. Les vols seront proposés 5 fois par semaine en Boeing 787-8 Dreamliner aménagé tri-classe (Affaires, Premium Economie et Economie). Les départs auront lieu tous les jours sauf jeudi et dimanche, de Londres  à 15h45 (arrivée à 18h50) et de Nashville à 20h20 (arrivée à 10h30 le lendemain). La durée du vol est de 9h05 à l’aller et de 8h10 au retour pour une distance de 6.730 kilomètres entre les deux aéroports.

Sean Doyle, directeur du réseau et des alliances de British Airways, souligne dans un communiqué que la compagnie aérienne britannique sera la seule à relier l’Europe au Tennessee. Il se dit « certain » que la ligne rencontrera « un grand succès » auprès des touristes britanniques mais aussi des voyageurs d’affaires, car Nashville est « une ville dynamique avec une économie qui connaît l’une des plus fortes croissances aux États-Unis » .

La nouvelle route portera à 26 le nombre de destinations servies par British Airways aux États-Unis à l’été 2018, et à 67 le nombre de vols offerts chaque jour dans le cadre de la co-entreprise transatlantique avec American Airlines.

En outre, dès le début de la saison estivale 2018, British Airways passera progressivement à 10 vols par semaine (au lieu de 7 aujourd’hui) aussi bien vers Phoenix que Philadelphie.

Par ailleurs, à compter du 8 mai 2018, la compagnie déploiera un Airbus A380 sur l’une de ses deux fréquences quotidiennes à destination de Chicago. Les deux services sont actuellement opérés en Boeing 747-400. L’aéroport d’O’Hare s’est préparé depuis plusieurs années à l’arrivée du super Jumbo.

British Airways indique avoir lancé « plus de 30 routes » cette année, dont La Nouvelle Orléans, Oakland et Fort Lauderdale aux États-Unis.

 

Crédit photo : British Airways

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. 10 vols par jour vers Phoenix ou Philadelphie, vous y allez un peu fort. Sur le Londres JFK (3 millions de passagers par an) c’est le cas sans compter Newark. En machine, on voit bien qu’il s’agit de 10 vols par semaine dont 3 jours avec deux vols.

Laisser un commentaire