Lufthansa : deux A350 pour Hong Kong

0
Lufthansa : deux A350 pour Hong Kong

Lufthansa déploiera à compter de la mi-septembre l’Airbus A350 entre Munich et Hong Kong. En raison de la longueur de cette ligne, deux appareils seront nécessaires pour assurer un service quotidien.

La compagnie aérienne allemande a annoncé mercredi le déploiement de ses 4e et 5e Airbus A350-900 sur la ligne Munich-Hong Kong à partir du mois prochain. Immatriculés D-AIXD et D-AIXE, les appareils sont prévus d’être livrés respectivement le 12 août et le 2 septembre. Le vol inaugural en A350 à destination de Hong Kong est ainsi programmé le 12 septembre 2017. Le départ de Munich s’effectuera à 22h30 pour une arrivée à Hong Kong onze heures plus tard, à 15h35 le lendemain. Lufthansa exploite actuellement cette ligne en Airbus A340-600.

« En raison de la distance de vol – 10 000 kilomètres – Hong Kong sera desservie par deux avions en alternance. Il s’agira de nos quatrième et cinquième A350-900 » , explique la compagnie dans un communiqué.

Les trois A350-900 actuels de Lufthansa servent aujourd’hui vers Mumbai, Delhi et Boston. Wilken Bormann, directeur de Lufthansa en charge du hub de Munich, fait remarquer que Hong Kong deviendra donc la première destination de l’appareil en Extrême-Orient. « Le vol vers Hong Kong est l’une des routes les plus longues du réseau de Lufthansa. L’A350-900 offrira aux passagers une expérience extraordinaire » , assure-t-il.

Lufthansa a choisi pour ses A350-900 une configuration tri-classe permettant de transporter jusqu’à 293 passagers dont 48 en Affaires, 21 en Premium Économie et 224 en Économie. Les 15 premiers exemplaires (sur 25 commandés fermes) seront basés à Munich.

La compagnie a entrepris de renforcer son hub de Bavière. Ainsi, cinq Airbus A380 seront déplacés de Francfort pour être basés à Munich à l’été 2018. La ligne Munich-Hong Kong sera alors opérée avec le super Jumbo.

En revanche, l’A350-900 servira à rouvrir dès le 27 mars 2018 une liaison Munich-Singapour, suspendue depuis 2012.

Photo © Lufthansa

 

Laisser un commentaire