British Airways se plaint des files d’attente à Heathrow

1
10
vues

Au Royaume-Uni aussi, les voyageurs trouvent à leur arrivée dans les aéroports de longues files d’attente pour franchir les contrôles aux frontières. Le problème irrite British Airways. La compagnie demande au gouvernement britannique d’y remédier, notamment en veillant à ce que tous les sas électroniques soient opérationnels à l’aéroport de Londres-Heathrow.

British Airways a annoncé le 25 août qu’elle a écrit au Home Office, le ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni, pour lui faire part de ses « inquiétudes » .

« Les familles qui rentrent de vacances font face à de longues files d’attente pour passer l’immigration » , déplore la compagnie dans un communiqué. Elle ajoute « qu’avec  le Brexit qui approche, le Royaume-Uni doit montrer plus que jamais qu’il est un pays facile à visiter » .

Selon British Airways, le problème affecte les aéroports britanniques d’une façon générale, et plus particulièrement le Terminal 5 de l’aéroport Londres-Heathrow, sa première base opérationnelle.

L’aérogare est équipée depuis 2015 de sas électroniques pour passer les frontières. « Pourtant, de façon routinière au terminal 5, un tiers des 29 eGates à la pointe de la technologie sont ouverts. En outre, ils sont habituellement fermés dès 23h alors que les clients continuent d’affluer, entraînant des files d’attente massives et des retards frustrants » , indique la compagnie.

Selon le directeur de British Airways à Heathrow, Ragbhir S Pattar, les voyageurs doivent ainsi attendre « parfois plus d’une heure » .

« C’est une frustration constante pour nous et pour nos clients qu’après un long vol, ils doivent attendre dans une longue file, parfois pendant plus d’une heure, juste pour revenir dans le pays » , déclare-t-il. « Et c’est un accueil terrible pour les visiteurs au Royaume-Uni d’être confrontés à une salle d’immigration encombrée et à la perspective d’un retard pour le début de ses vacances ou d’un voyage d’affaires. C’est d’autant plus irritant lorsque vous êtes coincé dans une file d’attente tout en voyant que de nombreux sas électroniques ne sont pas en fonction » .

Ragbhir S Pattar poursuit : « nous reconnaissons que la Border Force britannique a pris des mesures pour améliorer le service qu’elle fournit aux voyageurs. Toutefois, il faut mettre davantage l’accent sur une exploitation la plus efficace et la plus flexible possible en veillant à ce que les besoins des passagers soient prioritaires (…) Il faut faire plus pour éviter ces retards inutiles » .

Un problème européen

© A4E

En Europe, le problème ne concerne pas que le Royaume-Uni. Fin juillet, l’association Airlines for Europe (A4E) a pointé des « temps d’attente disproportionnés » pour le contrôle aux frontières dans plusieurs aéroports européens, surtout au départ.

« Pendant la haute saison estivale, les voyageurs font face à de longues files d’attente et ne peuvent pas prendre leurs vols » , déplorait alors Thomas Reynaert, le directeur de cette association qui regroupe les principales compagnies aériennes d’Europe.

Selon le dirigeant, l’attente a parfois duré quatre heures pour certains passagers. « Des aéroports comme Madrid, Palma de Majorque, Lisbonne, Lyon, Paris-Orly, Milan ou Bruxelles fournissent des images honteuses de passagers dévastés devant les postes d’immigration, dans des lignes s’étendant sur des centaines de mètres. Dans certains aéroports, le nombre de vols retardés a augmenté de 300% par rapport à l’année dernière » .

L’A4E y a vu une conséquence du renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l’Union européenne. Une nouvelle réglementation impose en effet une vérification approfondie des bases de données pour les voyageurs.

L’association demandait ainsi aux États membres de « prendre leurs responsabilités » en affectant les ressources nécessaires.

1 COMMENTAIRE

  1. ADP et consorts ailleurs font du max profits. Que ça les intéressent. La qualité de service? Niveau zéro. Parafes systématiquement HS, 3 flics sur 15 guichets pour 2000 pax, infrastructures intérieures (réservé) et extérieures (passagers) hors d’âge et complètement pourris. Pour l’anecdote, une passerelle au T2F est HS depuis des mois…rien est fait. ADP est une grosse arnaque nationale.

Laisser un commentaire