Japan Airlines reprend du Dreamliner

0
64
vues
Boeing_787-8_Japan_Airlines_Osaka-Kansai
CC BY-SA 2.0 lasta29 / Wikimedia

Japan Airlines commande quatre 787-8 supplémentaires à Boeing. Le contrat, évalué à 900 millions de dollars au prix catalogue, portera la flotte de la compagnie japonaise à 49 Dreamliners, un avion dont elle est l’une des principales clientes dans le monde.

Cette commande figurait déjà dans le carnet de Boeing, attribuée à un acquéreur non identifié. Les quatre 787-8 supplémentaires sont destinés à renforcer la capacité sur le réseau intérieur. Japan Airlines compte les exploiter d’ici 2020, comme l’indique son président, Yoshiharu Ueki :

« Cette commande pour des 787 Dreamliners supplémentaires est un élément clé de notre stratégie car nous cherchons à renforcer notre réseau existant et nos positions avant les Jeux olympiques d’été 2020 à Tokyo » , explique-t-il dans un communiqué. Et d’ajouter : « la performance supérieure du 787 en matière d’émissions sonores jouera un rôle essentiel pour que nos opérations soient plus silencieuses au sein de notre réseau domestique à l’avenir » .

Japan Airlines exploite actuellement la deuxième plus grande flotte de 787 dans le monde (derrière sa compatriote All Nippon Airways – ANA). La compagnie membre de Oneworld devrait recevoir son 35e Dreamliner, un 787-9, avant la fin de la semaine. Avec cette nouvelle commande, Japan Airlines exploitera 29 787-8 et 20 787-9.

Kevin McAllister, le PDG de Boeing Aviation commerciale, fait valoir que Japan Airlines « a réussi à développer ses activités au fil des ans, tout en générant des bénéfices importants grâce à l’efficacité et la fiabilité de sa flotte 787 » .

Cliente traditionnelle du constructeur américain, Japan Airlines lui a pourtant fait une infidélité en octobre 2013, avec une commande de 31 Airbus A350 (18 A350-900 et 13 A350-1000). Leur livraison doit commencer au cours de l’exercice fiscal 2019/2020.

Photo : Boeing 787-8 de Japan Airlines à Osaka-Kansai – CC BY-SA 2.0 lasta29 / Wikimedia

 

PARTAGER

Laisser un commentaire