Air Austral va piloter Air Madagascar

La compagnie réunionnaise sera responsable de l'administration et de l'exploitation de sa partenaire malgache dont elle prendra 49% du capital

0
655
vues
Airbus_A340_Air_Madagascar
Maarten Visser / Wikimedia CC BY-SA 2.0

Après six mois de discussions, Air Austral et Air Madagascar ont officialisé lundi leur partenariat stratégique. La compagnie réunionnaise prendra 49% du capital de sa partenaire malgache avec, à la clé, un business plan sur dix ans.

Air Austral avait été choisie en mars 2017 comme soumissionnaire préféré pour la privatisation d’Air Madagascar. Le mois suivant, les deux compagnies signaient un protocole d’accord en vue de sceller leur union. Hier 9 octobre, elles ont entériné ce partenariat et officialisé les modalités d’entrée d’Air Austral dans le capital d’Air Madagascar. La signature du pacte d’actionnaire, ou « Closing », est prévu à la fin du mois d’octobre.

L’État malgache continuera d’être actionnaire majoritaire de sa compagnie aérienne avec 51% des parts et nommera le président du Conseil d’administration. Air Austral deviendra actionnaire minoritaire avec 49% de la compagnie malgache et proposera le directeur général. Air Austral sera responsable de l’administration et de l’exploitation d’Air Madagascar.

Ralava Beboarimisa, ministre des Transports et de la Météorologie de Madagascar, détaille les conditions de ce partenariat : « dans les faits, l’Etat malgache apporte une entreprise ‘libre de dettes’ ainsi qu’un plan pour le développement des infrastructures aéroportuaires prioritaires. Air Austral apporte, quant à elle, 40 millions de dollars d’investissement, ainsi que son expertise technique et opérationnelle pour la transformation d’Air Madagascar » .

Le partenariat fixe une feuille de route à la compagnie malgache. Ce business plan d’une durée de 10 ans sera exécuté en deux étapes :

  • une phase de redressement et de rétablissement des fondamentaux déployée sur 3 ans ;
  • puis une phase de croissance, incluant le développement de la flotte et l’ouverture des nouvelles lignes.

Il s’agit de « la meilleure issue possible et la plus réaliste pour un redressement effectif et durable d’Air Madagascar », estiment les deux compagnies. La priorité sera donnée au développement d’une offre compétitive par Air Madagascar pour le transport de passagers et de fret aérien dans les marchés domestiques, régionaux et long-courriers, ainsi qu’à l’amélioration de l’efficacité de ses filiales, notamment MGH et Sofitrans.

De nouveaux développements pourraient intervenir : des partenariats commerciaux avec d’autres compagnies sont également en gestation pour permettre à Air Madagascar de se placer sur des marchés stratégiques.

Laisser un commentaire