L’Airbus BelugaXL prendra son envol à l’été 2018

Le premier appareil est assemblé à 75% et se prépare à la mise sous tension.

0
1247
vues
Airbus_BelugaXL_livree
© Airbus

Airbus avance sur le programme BelugaXL. Le premier appareil effectuera son vol inaugural l’été prochain.

Le constructeur de Toulouse a fait le point sur son futur avion de transport spécialisé hier 9 octobre. « Le premier décollage du premier BelugaXL est programmé pour l’été prochain » , a-t-il annoncé. Ceci donnera le coup d’envoi à la campagne d’essais en vol qui doit durer dix mois, en vue de la certification. L’entrée en service est prévue en 2019.

Le premier des cinq BelugaXL en est à un stade avancé dans le processus de construction. Airbus s’apprête à réaliser une étape importante, la mise sous tension. Elle devrait intervenir à la fin de cette année.

L’appareil est désormais assemblé à 75%. Eric Belloc, responsable de l’assemblage final de cet avion hors normes, a indiqué que tous les éléments de la queue de l’avion ont été reçus. Ceux-ci doivent être installés sur l’appareil dès que sera terminée l’intégration des systèmes mécaniques et électriques, actuellement en cours.

La prochaine étape importante consistera à assembler la porte cargo, prévue pour le début décembre.

L’assemblage final du BelugaXL numéro 2 doit commencer en décembre, et les trois autres avions seront produits à raison d’un par an.

« Bien que ce soit un défi, c’est vraiment un projet formidable », a assuré M. Belloc. « Le Beluga est un avion très spécial – un symbole d’Airbus », a-t-il ajouté.

L’avionneur a lancé le programme BelugaXL en novembre 2014 afin de répondre à ses besoins accrus de capacité de transport, dus à la hausse des cadences de production à partir de 2019. Dérivé de la version cargo de l’A330-200, le BelugaXL mesure six mètres de plus que l’actuel Beluga A300-600ST, soit 63 mètres. Sa capacité de chargement est également supérieure de 6 tonnes.

Lorsqu’elle sera opérationnelle, la flotte de cinq BelugaXL servira à transporter les sections complètes d’avions entre les sites de production d’Airbus en Europe et vers les chaînes d’assemblage final en France, en Allemagne et en Espagne.

SourceAirbus
PARTAGER

Laisser un commentaire