L’aéroport de Bruxelles-Zaventem va doter sa jetée B de nouvelles passerelles d’embarquement, dont une adaptée à l’Airbus A380. Un investissement de plus de 52 millions d’euros.

Ces « travaux d’envergure » visent à répondre « à la tendance générale des compagnies aériennes d’opérer à Brussels Airport avec des avions de plus en plus grands » , explique dans un communiqué le gestionnaire du premier aéroport belge.

Les 24 passerelles d’embarquement et de débarquement de la jetée B datent de 1992. Les nouvelles seront « à la pointe de la technologie » et « plus efficaces » , assure l’aéroport. Elles seront équipées de l’air conditionné, avec de larges baies vitrées pour améliorer le confort des passagers.

Deux tiers des nouvelles passerelles seront composées d’un double-pont pour l’accès à l’avion permettant un embarquement et débarquement plus rapide.

Aux portes 31 et 33 de la jetée B, c’est une triple passerelle qui sera, quant à elle, installée. « Celle-ci permettra à Brussels Airport d’être prêt dans le futur afin de répondre à toute demande de compagnies aériennes d’opérer avec un A380 » , précise l’aéroport.

En attendant l’arrivée hypothétique du super Jumbo, elle pourra être utilisée comme double pont d’embarquement pour d’autres gros porteurs de type Airbus A330, A350 et Boeing 777 et 787. L’installation de cet équipement a démarré cette semaine. Il s’agit de la première étape du programme de rénovation.

Le remplacement des 22 autres passerelles d’embarquement débutera fin 2018 et sera finalisé vers 2022. Le phasage des travaux vise à garder un maximum de capacité opérationnelle.

Laisser un commentaire