Rolls-Royce : le Trent 1000 TEN entre en service

0
793
vues
Rolls-Royce_Trent_1000_TEN_Boeing_787
Photo Rolls-Royce

Le moteur Trent 1000 TEN de Rolls-Royce, qui peut équiper toutes les variantes du Boeing 787, est entré en service, a indiqué jeudi le motoriste britannique.

Trois mois après avoir obtenu la certification de l’EASA, Rolls-Royce a annoncé le 23 novembre l’entrée en service du Trent 1000 TEN. « Nous sommes très fiers de voir le Trent 1000 TEN entrer en service sur le 787 Dreamliner », a déclaré dans un communiqué Chris Young, directeur des programmes chez Rolls-Royce. « Le Trent 1000 TEN offre d’importantes améliorations à nos clients et nous tenons à féliciter ceux qui vont l’exploiter à partir d’aujourd’hui ».

Le Trent 1000 TEN fait ses débuts chez trois compagnies aériennes en parallèle : Air New Zealand, Norwegian et Scoot, la low-cost de Singapore Airlines.

Evolution du Trent 1000, le TEN (pour Thrust, Efficiency, New Technology) intègre les technologies développées sur les moteurs Trent XWB et Advance. Par rapport à l’actuel Trent 1000, il offre des améliorations en termes de poussée (jusqu’à 78.000 livres) et d’efficacité énergétique. L’empreinte sonore est également réduite par rapport aux moteurs de génération précédente.

Le Trent 1000 TEN a effectué son premier vol d’essai sous l’aile d’un Boeing 747-200 modifié en mars 2016. Il est disponible pour les trois variantes du  Boeing 787 Dreamliner, 787-8, 787-9 et 787-10, en concurrence avec le GEnx de General Electric.

C’est néanmoins la motorisation Trent 1000 que Boeing a choisie pour alimenter le premier vol d’essai du 787-10, le 31 mars 2017. Le Trent 1000 a aussi motorisé le premier 787-8 entré en service en 2011 ainsi que le premier 787-9 en 2014.

Rolls-Royce a été particulièrement actif au cours des derniers mois. Il a obtenu fin août la certification du Trent XWB-97, le moteur de l’Airbus A350-1000. L’appareil et le moteur doivent entrer en service chez Qatar Airways avant la fin de l’année.

Par ailleurs, le Trent 7000 a effectué son premier vol en octobre, en même temps que l’Airbus A330neo à qui il est destiné. L’entrée en service est prévue chez TAP Air Portugal durant l’été 2018.

Laisser un commentaire