Japan Airlines investit dans l’avion supersonique de Boom

0
1771
vues
Boom_avion_supersonique
Visuel Boom

Japan Airlines investit dix millions de dollars dans Boom, une société américaine qui projette de lancer un avion supersonique au milieu des années 2020. La compagnie japonaise soutient le projet et prend une option pour acquérir jusqu’à 20 exemplaires.

Japan Airlines a annoncé le 5 décembre un « partenariat stratégique avec Boom pour offrir des vols commerciaux supersoniques aux passagers ».

« Alors que les nouvelles technologies changent nos vies de manière significative, les temps de vol pour le transport aérien restent constants. Boom développe un avion supersonique de nouvelle génération, qui volera à Mach 2.2 et réduira de moitié les temps de vol », explique la compagnie nationale japonaise dans un communiqué.

Japan Airlines entend participer au développement de l’avion en partageant avec Boom son expérience de compagnie aérienne. Plus précisément, il s’agit « d’affiner la conception de l’avion et aider à définir l’expérience des passagers pour les voyages supersoniques ».

À l’appui de ce partenariat, la compagnie réalise un « investissement stratégique » de 10 millions de dollars, avec la possibilité d’acheter jusqu’à 20 avions Boom dans le cadre d’une pré-commande.

« Grâce à ce partenariat, nous espérons contribuer à l’avenir du voyage supersonique avec l’intention de fournir plus de temps à nos précieux passagers tout en mettant l’accent sur la sécurité des vols », explique Yoshiharu Ueki, le président de Japan Airlines.

En fait, la compagnie travaille « en coulisse » avec Boom depuis plus d’un an. Ses équipes « passionnées et visionnaires » offrent une somme « de connaissance et de bon sens » sur des aspects aussi variés que l’expérience des passagers ou les opérations techniques, confie Blake Scholl, le fondateur et directeur général de Boom Supersonic.

Lors d’une interview avec CNN, le dirigeant a reconnu que l’investissement de dix millions de dollars était « largement symbolique, mais un symbole important ». « Japan Airlines ne met pas 10 millions de dollars sur la table sans réfléchir sérieusement », a-t-il fait valoir.

Boom a également retenu l’attention du milliardaire britannique Richard Branson, fondateur de la marque Virgin, qui a réservé dès mars 2016 les dix premiers avions. Par ailleurs, la jeune pousse américaine assurait au dernier salon du Bourget avoir enregistré au total 76 commandes de « cinq compagnies aériennes mondiales ». 

Reste à savoir si tout cela sera suffisant pour financer le développement d’un avion supersonique jusqu’à la certification. Quant à l’aspect technique, Boom doit encore sélectionner un moteur.

Selon les spécifications prévues, l’avion sera capable de voler à la vitesse de Mach 2.2 (2.335 km/h) avec 45 à 55 passagers en configuration classe Affaires plus six membres d’équipage (deux pilotes et quatre PNC). L’autonomie annoncée est de 4 500 nm sans ravitaillement en carburant et de 9 000 nm avec une escale. L’entrée en service est prévue pour le milieu des années 2020.

En attendant, Boom appuie son projet avec un démonstrateur baptisé XB-1. Détaillé en novembre 2016, ce « Baby Boom » comme il est surnommé, préfigure l’avion de série à l’échelle un tiers. Le premier vol doit être réalisé d’ici la fin 2018.

Boom_XB1_avion_supersonique
Avion Boom et démonstrateur XB1
Boom_avion_supersonique_cabine
Cabine de l’avion supersonique Boom

Laisser un commentaire