Airbus : 45 commandes et 74 livraisons en novembre

2
614
vues
Airbus_A320neo_Toulouse
Airbus A320neo à Toulouse - Photo © Paul BANNWARTH

Airbus a enregistré 45 commandes et livré 74 avions commerciaux en novembre 2017. Avec ceci, le cumul des onze premiers mois de l’année atteint 333 commandes nettes et 591 livraisons.

Les 45 commandes du mois dernier sont toutes redevables au loueur CDB Aviation Lease Finance, qui a signé pour 30 A320neo et 15 A321neo. Ces appareils s’ajoutent au 45 A320neo déjà commandés par la société en 2014.

Depuis le 1er janvier, Airbus enregistre 388 commandes dont 332 pour sa famille de monocouloirs, douze pour l’A330 et 44 pour l’A350. Après déduction des annulations et conversions, le nombre de commandes nettes ressort à 333 au 30 novembre. C’est 77 de moins qu’un an plus tôt.

74 livraisons en novembre

Côté livraisons, l’avionneur a remis 54 monocouloirs et 20 gros-porteurs à 37 clients en novembre. C’est 13 avions de plus que durant le même mois de 2016.

Parmi les monocouloirs figurent 22 A320neo et aucun A321neo.

Les gros-porteurs se répartissent en :

  • 5 A330-300 (deux à China Southern Airlines, un à Aer Lingus, un à International Airfinance pour Saudia et un à Thai Lion Air) ;
  • 11 A350-900 (un à Vietnam Airlines, deux à China Airlines, un à Lufthansa, deux à AerCap pour Hong Kong Airlines, un à AirCap pour Air Mauritius, un à Qatar Airways, un à Air Lease Corporation pour Malaysia Airlines, un à Delta Air Lines et un à Singapore Airlines) ;
  • et 4 A380 (trois à Emirates et un à Singapore Airlines).

Airbus indique que ces livraisons soulignent l’augmentation des cadences de production de l’A350, qui devraient atteindre dix appareils par mois en moyenne en 2018.

Avec 591 livraisons sur les onze premiers mois, Airbus devra mettre les bouchées doubles en décembre pour atteindre son objectif de livrer au moins 700 appareils en 2017. Au 30 novembre, ce sont 453 monocouloirs qui ont été remis, dont 134 neo sur un objectif annuel de 200. Par ailleurs, 55 A330, 69 A350 et 14 A380 ont rejoint les flottes des clients d’Airbus depuis le début de l’année.

Le constructeur dispose toujours d’un carnet de commandes bien rempli, avec 6 616 avions restant à livrer à fin novembre, l’équivalent de 9 années de production aux cadences actuelles.

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

    • Ce sont des protocoles d’accord (MoU) qui ont été signés au salon aéronautique de Dubaï. Ces contrats doivent être finalisés en commandes fermes. C’est pourquoi Airbus n’en fait pas état dans sa mise à jour de novembre. C’était indiqué dans notre article.
      Pour Wizz Air par exemple, la commande est soumise à l’approbation des actionnaires avant d’être finalisée. Il peut se passer quelques semaines à plusieurs mois avant qu’un protocole d’accord ne soit confirmé en commande ferme…

Laisser un commentaire