easyJet dévoile ses premières routes à Berlin-Tegel, incluant Paris-CDG

0
750
vues
Airbus_A320_easyJet
© Paul BANNWARTH

easyJet prépare l’ouverture de sa base à Berlin-Tegel début janvier. La low-cost britannique a dévoilé mercredi les dix-neuf premières destinations, dont quatre sont en Allemagne et quinze à l’international. Parmi celles-ci figure Paris-Charles de Gaulle.

easyJet a conclu en octobre dernier un accord avec Air Berlin, dont elle reprend jusqu’à 25 A320 et les créneaux de décollage et d’atterrissage à l’aéroport Berlin-Tegel, lui permettant d’ouvrir une base sur cet aéroport. Le projet prend forme : la compagnie a dévoilé aujourd’hui les dix-neuf lignes qui ouvriront à partir du 5 janvier 2018 et les réservations ont été ouvertes. Ce sont ainsi près d’un million de sièges qui sont mis en vente jusqu’au 24 mars 2018, fin de la saison hiver. De nouvelles routes seront annoncées pour l’été.

Le marché intérieur allemand sera bien servi avec des fréquences élevées vers Düsseldorf (13 vols par semaine), Francfort (34 par semaine), Munich (51 par semaine) et Stuttgart (27 par semaine). L’Europe germanophone n’est pas en reste avec Zurich (34 vols par semaine) et Vienne (34 par semaine).

easyJet reliera Tegel à Paris-Charles de Gaulle

Vers la France, easyJet reliera Tegel à Paris-Charles de Gaulle dès le 7 janvier, avec 14 vols par semaine. La compagnie complétera ainsi son service existant entre Berlin-Schönefeld et Paris-Orly, qui compte jusqu’à 3 vols quotidiens dans chaque sens.

« Grâce à easyJet, ces deux capitales européennes et leurs aéroports emblématiques (Orly et Charles de Gaulle pour Paris, Tegel et Schönefeld pour Berlin) seront dorénavant reliés chaque jour avec un total de 5 vols quotidiens au maximum, offrant ainsi des horaires variés convenant à chaque voyageur », a assuré la compagnie.

Avec cette nouvelle route, easyJet intensifiera la concurrence entre Paris et Berlin. Les deux capitales sont aussi reliées par Joon (Charles de Gaulle-Tegel), Aigle Azur (Orly-Tegel) et Eurowings (Tegel-Charles de Gaulle en été).

Offrir plus de concurrence

À l’international, easyJet servira également des destinations affaires et vacances depuis Tegel : Budapest (7 vols par semaine), Catane (7 par semaine), Copenhague (14 par semaine), Fuerteventura (1 par semaine), Helsinki (7 par semaine), Madrid (7 par semaine), Milan-Malpensa (7 par semaine), Palma de Majorque (14 par semaine), Paphos (1 par semaine), Rome-Fiumicino (13 par semaine), Stockholm-Arlanda (14 par semaine) et Tel Aviv (7 par semaine).

« easyJet est fière d’offrir plus de concurrence et de réduire les tarifs pour les passagers en Allemagne, en particulier sur les routes intérieures où le choix est actuellement limité », a commenté Thomas Haagensen, directeur général d’easyJet Europe. « Notre programme à Tegel offre également un excellent rapport qualité-prix pour les voyageurs d’affaires qui bénéficieront de départs matinaux et qui pourront rentrer chez eux à l’heure du dîner ».

Une présence accrue à Berlin

easyJet affirme qu’avec ce programme, elle exploitera « le premier réseau court courrier de Tegel ». La compagnie transporte déjà chaque année plus de 5,3 millions de passagers à destination et en provenance de Berlin via sa base existante à l’aéroport de Schönefeld, ouverte en 2004 et desservant 51 lignes.

Pour exploiter des vols au départ de Tegel et « afin de garantir le lancement du programme de vol hivernal dans les meilleurs délais », easyJet utilisera des avions de location avec équipage, aux côtés de ses propres appareils. La low-cost a conclu un accord avec la compagnie charter lettonne SmarLynx qui lui fournira en wet-lease six Airbus A320.

Les vols easyJet à Berlin Tegel restent soumis à l’approbation réglementaire de la transaction conclue avec Air Berlin.

Laisser un commentaire