Qatar Airways remplace ses A320neo par 50 A321neo

0
1050
vues
A321neo_ACF_QatarAirways-CFM
Visuel Airbus

Qatar Airways a conclu jeudi un accord avec Airbus pour remplacer sa commande existante d’A320neo par 50 A321neo. Les appareils sont livrables à partir de 2019 dans la configuration Cabin Flex.

Qatar Airways semble ainsi régler un litige avec Airbus. Sa commande initiale comprenait 50 appareils de la famille A320neo mais celle qui devait être la compagnie de lancement  refusait jusqu’ici de prendre livraison des appareils. Qatar Airways justifiait sa décision en raison des « performances insatisfaisantes » du moteur Pratt & Whitney. Au total, elle a annulé quatre A320neo, si bien que son carnet de commandes auprès d’Airbus comprenait à fin novembre 30 A320neo et 16 A321neo.

Cet été, la compagnie a signalé son intention de convertir les A320neo restants en A321neo. C’est à présent chose faite. Airbus a annoncé le 7 décembre que Qatar Airways « confirme et étend » sa commande. Le contrat a été signé à l’occasion de la visite du président français Emmanuel Macron au Qatar. La compagnie ne recevra en définitive aucun A320neo mais Airbus lui livrera cinquante exemplaires du plus grand modèle, l’A321neo.

« La sélection de la plus grande variante des monocouloirs d’Airbus reflète le besoin d’efficacité et de capacité supplémentaire de la compagnie aérienne. Cette mise à jour de la commande remplace celle d’origine conclue en 2011″, précise le communiqué du constructeur.

Les A321neo seront livrés à partir de 2019 dans la configuration ACF (Airbus Cabin Flex), qui offre une nouvelle disposition des portes et issues de secours. Un des avantages de cette configuration est de laisser plus de flexibilité aux compagnies aériennes pour aménager la cabine, notamment la partie avant où est installée la classe Affaires. La variante ACF est aujourd’hui une option mais elle deviendra standard pour tous les A321neo livrés à partir de 2020.

Reste à connaître la motorisation choisie par Qatar Airways. Le visuel accompagnant le communiqué de presse d’Airbus laisse penser qu’il s’agit du LEAP-1A de CFM International. Interrogé par nos soins, le constructeur a refusé de confirmer cette information, indiquant dans un courriel que « c’est à Qatar Airways de confirmer le choix de son motoriste ». Le service presse de Qatar Airways était quant à lui indisponible cet après-midi en raison du décalage horaire avec Doha.

Le contrat pour les 50 A321neo est évalué par Airbus à 6,35 milliards de dollars au prix catalogue. « Il confirme que cet appareil est l’aéronef idéal pour le milieu du marché au Moyen-Orient », a déclaré Fabrice Brégier, le président d’Airbus Commercial Aircraft.

Le contrat pour les 50 A321neo a été signé le 7 décembre à Doha par Akbar Al Baker, le président du groupe Qatar Airways, et Fabrice Brégier, le président d’Airbus Commercial Aircraft, en présence du Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, Émir du Qatar, et du président français Emmanuel Macron en visite au Qatar.

Laisser un commentaire