Inde : l’ATR entrera en service chez IndiGo fin décembre

L'appareil permettra à la compagnie de poursuivre sa croissance sur de nouveaux marchés régionaux.

0
477
vues
ATR-logo_livree
Photo ATR

La low-cost indienne IndiGo se prépare à accueillir l’ATR 72-600 dans sa flotte. L’appareil lui permettra de développer une nouvelle offre régionale. Le premier vol commercial est prévu le 21 décembre 2017 au départ de Hyderabad. Par ailleurs, un contrat de maintenance a été conclu avec Pratt & Whitney pour les moteurs.

IndiGo a signé au printemps dernier une lettre d’intention avec ATR pour acquérir jusqu’à cinquante ATR 72-600 destinés au développement d’une nouvelle offre régionale. Lundi 16 octobre, la compagnie a détaillé les premières routes sur lesquelles le turbopropulseur sera déployé. “Le transporteur le plus important et à la croissance la plus rapide de l’Inde annonce aujourd’hui son arrivée sur les marchés régionaux”, a-t-elle souligné.

L’ATR volera d’abord vers des destinations existantes dans le réseau (mais pas nécessairement reliées entre elles) : Hyderabad, Chennai, Bengaluru, Mangalore, Madurai et Nagpur ; ainsi que vers deux nouvelles villes : Tirupati et Rajahmundry. “Le premier vol en ATR commencera à Hyderabad à partir du 21 décembre 2017″, a précisé la compagnie.

Le déploiement de la nouvelle flotte se fera progressivement, avec l’objectif d’améliorer la connectivité de ces villes. IndiGo s’attend à introduire sept ATR d’ici la fin mars 2018, et vingt d’ici la fin décembre 2018.

Ces vols ouvriront un tout nouveau marché, améliorant les choix de voyages aériens pour des millions de nos concitoyens”, a déclaré Aditya Ghosh, le président d’IndiGo.

En attendant l’arrivée de ses ATR, la compagnie a conclu un contrat avec Pratt & Whitney Canada (P&WC) pour les moteurs PW127M qui propulseront sa nouvelle flotte. Cet accord, signé en août, s’étend sur une période de 10 ans à partir de la date d’entrée en service de chaque moteur et pourrait être prolongé par la suite.

IndiGo a également choisi de doter chacun de ses nouveaux aéronefs de notre solution de diagnostics FAST (système d’acquisition, de stockage et de transmission des données de vol), incluant la nouvelle capacité certifiée de surveillance des tendances de vibration de l’hélice”, a précisé Frédéric Lefebvre, vice-président en charge de l’Aviation régionale, chez P&WC. “IndiGo est un exploitant clé pour P&WC en Inde et sur le marché de l’Asie-Pacifique en général”, a-t-il également souligné.

IndiGo deviendra le troisième exploitant ATR en Inde, après Jet Airways et Air India.

Compagnie aérienne la plus fréquentée d’Inde, avec 39,9 % de parts de marché en mars 2017, IndiGo exploite aujourd’hui une flotte tout Airbus de 141 appareils, dont 117 A320ceo et 24 A320neo. Elle a commandé au total 531 monocouloirs à Airbus, en plus des jusqu’à 50 ATR.

Laisser un commentaire