Air France-KLM crée une direction de la Stratégie et de l’Innovation

3
1894
vues
air_france-klm
Air France et KLM à Amsterdam - © KLM

Afin d’accompagner son développement, Air France-KLM crée une direction de la Stratégie et de l’Innovation, confiée à Sonia Barrière, et nomme Anne-Sophie Le Lay au poste de Secrétaire Générale du groupe Air France-KLM et d’Air France.

Le même jour qu’il présentait ses résultats annuels 2017, Air France-KLM a annoncé des ajustements dans son organisation.

Air_France_KLM_Sonia_Barriere
Sonia Barrière – Photo Air France-KLM

Une direction de la Stratégie et de l’Innovation est créée. Elle est chargée de la définition et de la mise en œuvre de la stratégie, de l’analyse de l’évolution des besoins des clients, des tendances du marché, de l’émergence de nouvelles technologies et de l’innovation long terme. Cette nouvelle direction est confiée à Sonia Barrière. Diplômée de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et du Rensselaer Polytechnic Institute (Etats-Unis), elle est présentée par le groupe comme “une spécialiste des secteurs du transport et du tourisme.” Précédemment, Sonia Barrière a occupé plusieurs postes internationaux dans les domaines de la stratégie, du marketing et des ventes, des opérations et des technologies, notamment chez Carlson Wagonlit Travel et Avis. Sa nomination est effective immédiatement.

Air_France_KLM_Anne-Sophie_Le_Lay
Anne-Sophie Le Lay – Photo Air France-KLM

Par ailleurs, Anne-Sophie Le Lay est nommée au poste de Secrétaire Générale du groupe Air France-KLM et d’Air France. Actuellement Directeur Juridique du Groupe Renault, elle rejoindra Air France-KLM à compter du 20 février 2018. Elle est titulaire du diplôme d’Avocat au Barreau de Paris et d’un Master de Droit des Affaires et de Droit Immobilier.

Sonia Barrière et Anne-Sophie Le Lay rapporteront toutes les deux au PDG Jean-Marc Janaillac et siégeront au Comité exécutif du Groupe.

“Cette organisation vise à renforcer le déploiement de l’ambition stratégique d’Air France-KLM tout en améliorant la coordination avec les compagnies aériennes du Groupe. Elle n’aura aucun impact sur le niveau des effectifs”, a précisé  le groupe.

3 COMMENTAIRES

  1. Déjà que la rémunération du Comex avait encore augmenté en 2017 (+29%!), voilà de quoi maintenir sa croissance en 2018…
    Ces 2 jeunes filles ont l’air charmantes et bien formées, ne serait il pas possible de virer 2 vieux croûtons pour maintenir les coûts et montrer l’exemple aux salariés ?…
    Les grèves pour la rémunération des employés n’arrivent pas par hasard…

  2. Direction stratégique ? C’est pas compliqué : environ 80% de vos clients, même s’ils ne rapportent que 40% des revenus, en voyageant en économie, ne supportent plus de voyager dans des boites à sardine, comme pour les LCC mais à des pris beaucoup plus élevés. Les avions sont aussi modernes que les LCC en plus. Exemple: les 787 de AF et Norvevian offrent tous les deux 9 sièges de front et peu d’espace pour les jambes et les épaules /hanches. Avec AF, on a des prestations d’un LCC, sauf pour les repas/boissons. Mais cela ne suffit pas pour se différencier. Vous vener d’avoir des résultats records, penser à redonner de l’espace, en largeur, en longueur, aux passager en économie. Sinon, la concurrence risque de s’accaparer la croissance du marché ou plus. En plus, le message marketing qui indique qu’AF est monté en gamme n’est pas représentatif des produits proposés, à tous les niveaux de classe. J’ai parlé des sièges en eco ci dessus mais mêmes les nouveaux sièges affaires sont plus étroit que la concurrence, offrent moins d’espace et sont, cerise sur le gâteau, trop dures. Ce n’est pas une recette de réussite sur le long terme. Il faut que cette direction stratégique coordonne et aligne les équipes financières, produits et marketing: il manque visiblement une vision commune.

    PS: je parle principalement des longs courriers.

Laisser un commentaire