Aéroport de Tahiti : trafic en hausse de 4,2% en 2017

0
435
vues
Aeroports_Tahiti_ATR_Air_Tahiti
ATR d'Air Tahiti - Photo Aéroport de Tahiti (ADT)

Les quatre aéroports de Polynésie française gérés par la société Aéroport de Tahiti (ADT), Tahiti-Faa’a, Bora Bora, Raiatea et Rangiroa, ont accueilli 1 902 250 passagers en 2017, une hausse de 4,2% par rapport à l’année précédente.

La croissance a été portée par le trafic domestique qui enregistre sa meilleure progression depuis 2010 (+5,5%), tandis que l’international affiche une progression de 1,7%, a précisé ADT dans un communiqué.

Le trafic domestique atteint 1,295 million de passagers en 2017, soit 67.360 de plus qu’en 2016 (+5,5%). ADT explique cette performance par la concomitance des bons résultats de l’activité touristique et de la reprise de la demande de la population locale, déjà amorcée en 2016.

Cette progression est significative sur les  aéroports de Raiatea et de Rangiroa  qui affichent une hausse respective +7.8%, et de + 7.3%,  par rapport à l’année 2016.

L’aéroport de Raiatea, avec 16 911 passagers de plus qu’en 2016 bénéfice d’un effet conjoncturel, la grève de mai 2017 ayant eu un impact moindre que celle de mai 2016 sur l’activité de cette plateforme.

L’aéroport de Rangiroa  poursuit quant à lui sa progression avec une croissance en 2017 supérieure d’un point à celle de 2016. Les bonnes performances de l’hôtel Kia Ora auprès de la clientèle japonaise et le regain d’intérêt des touristes pour la plongée dans cet atoll des Tuamotu expliquent cette tendance favorable.

Le trafic de l’aéroport de Bora Bora enregistre une croissance de +3.7% davantage corrélé au trafic international de Tahiti-Faa’a, avec 10 526 passagers de plus que l’an dernier.

Enfin, la croissance du trafic domestique de l’aéroport de Tahiti-Faa’a de +5.3%, soit 34 149 passagers de plus qu’en 2016,  est la conséquence d’un regain d’activité dans les autres îles. Selon ADT, cette croissance plus soutenue que le trafic international est le signe d’une reprise sensible des déplacements inter-îles des Polynésiens.

La croissance du trafic international se poursuit, sur un rythme moins soutenu

Après un premier semestre légèrement négatif, l’évolution du trafic international s’est stabilisée à partir du mois de juillet pour finir avec une croissance positive de +1,7% sur l’année, soit un total de 606.344 passages transportés en 2017, 10.022 de plus que l’année précédente. En comparaison de 2016, la croissance du trafic international a ralenti, ce qu’ADT explique par la moindre activité croisières sur la Polynésie.

En termes de parts de marché, Air Tahiti Nui reste largement en tête. La compagnie représente 66% des parts des passagers transportés de/vers Tahiti-Faa’a à l’international.

Sur la durée, ADT note toutefois une légère érosion des parts de marché d’Air Tahiti Nui depuis 2015 (-1,3 point) principalement au profit d’Air New Zealand qui enregistre une progression régulière de  + 2.4 points depuis 2011.

Air France enregistre quant à elle un tassement similaire depuis 2014 (-1,1 point).

Selon ADT, l’arrivée prochaine des compagnies aériennes French Bee et United Airlines viendra renforcer cette tendance avec un marché qui, même stimulé par cette nouvelle offre, se répartira sur un nombre plus important d’opérateurs.

Laisser un commentaire