Aéroport de Toulouse : près de 20% de croissance en juillet

0
8
vues
© ATB

L’aéroport de Toulouse-Blagnac a accueilli plus de 855 000 passagers en juillet 2017, une croissance de 19,7% par rapport au même mois de l’année précédente. La hausse du trafic a été portée une nouvelle fois par l’international (+32,9%). Le secteur low-cost est aussi en forte progression.

La direction de l’aéroport toulousain a annoncé mardi « une grande première » pour le mois dernier : les passagers accueillis en juillet ont été plus nombreux que ceux de juin, mois historiquement le plus fréquenté de l’année. Avec 855 682 passagers (+19,7 %), l’aéroport affiche un mois de juillet « de tous les records » . Le low cost représente désormais 40,4 % du trafic total, soit une progression de 64,8 % par rapport à l’an dernier.

Dans le détail, le trafic national enregistre 365.543 passagers (+6 %). Le trafic avec la capitale est en hausse (+1,8 %), avec une croissance significative sur Paris-CDG (+7,2 %) qui compense un léger repli sur Paris-Orly (-0,6%). En région, la progression est plus forte (+14,8%), avec des hausses importantes sur Brest (+101,8 %), Bastia (+31,1 %), Lille (+22,5 %), Nantes (+ 17,8 %) et Lyon (+17,7 %).

Principal moteur de la croissance, le trafic international totalise 485 637 passagers (+32,9%). Le trafic régulier sur l’espace Schengen est encore une fois en forte augmentation (+46,9 %). Madrid reste la 1ère destination internationale, avec 30 531 passagers ce mois-ci (+131,1 %), suivie de Bruxelles (28 512 passagers, +81,6 %). Lisbonne progresse de façon conséquente, avec 21 941 passagers (+79,2 %). Les destinations sur la Grèce et l’Italie confirment leur attractivité (respectivement +97,7 % et +34,9 %). Hors Schengen, la tendance est identique (+31,9 %), avec une forte activité sur la Grande-Bretagne (+37,2 %). Londres-Heathrow et Londres-Gatwick sont en retrait, au bénéfice d’autres aéroports plus récemment desservis, en particulier Londres-Stansted. Le trafic sur l’Afrique du Nord confirme sa croissance (+17 %), avec de bons résultats sur le Maroc (+38 %) et la Tunisie (+32,5 %), qui compensent le repli sur l’Algérie (-2,3 %). Le trafic charter est en retrait (-40,4 %, 13 856 passagers), face à la concurrence des compagnies low cost.

Le trafic fret et poste a progressé de 3 %, avec 4 466 tonnes traitées.

Le nombre de mouvements est en hausse (+15 %), avec 7 714 mouvements réalisés. L’emport moyen par avion est de 119 passagers, supérieur à celui de juillet 2016 (115 passagers par avion).

 

Crédit photo ATB

 

PARTAGER

Laisser un commentaire