Air France suspend provisoirement ses vols vers Caracas

0
99
vues
© Air France

Air France n’opérera pas ses vols vers Caracas du 30 juillet au 1er août, évoquant des problèmes de sécurité. Une décision temporaire qui intervient alors que la connectivité du Venezuela ne cesse de se dégrader. L’IATA appelle les autorités de ce pays en crise à respecter les normes mondiales pour assurer la durabilité de ses dessertes aériennes.

À compter de dimanche, Air France suspend pendant trois jours sa liaison entre les aéroports Paris-Charles de Gaulle et Caracas-Simon Bolivar. Dans un climat de violences politiques, les Vénézuéliens sont appelés à élire demain une Assemblée constituante. La compagnie a des craintes pour la sécurité des vols.

En raison de la situation au Venezuela, Air France est amenée à suspendre ses vols à destination de Caracas du dimanche 30 juillet 2017 au mardi 1er août inclus (…). Air France rappelle que la sécurité de ses clients et de ses équipages est sa priorité” , a indiqué samedi la compagnie dans un courriel.

Cet été, la liaison est opérée habituellement six fois par semaine (tous les jours sauf le vendredi) avec un Airbus A330-200.

Air France précise que des mesures commerciales “exceptionnelles” sont proposées à ses clients voyageant dans les prochains jours de et vers Caracas. “La compagnie suit la situation en temps réel et informera ses clients de toute évolution de son programme de vols” , ajoute le communiqué.

La décision d’Air France suit celles des compagnies Avianca et Delta Air Lines qui mettent fin aussi à leurs dessertes du Venezuela, mais pour une durée indéterminée.

Depuis jeudi, Avianca a suspendu ses lignes Bogota-Caracas et Lima-Caracas. Initialement, la mesure devait s’appliquer à compter du 16 août. Mais elle a été avancée, le deuxième groupe aérien latino-américain évoquant des “limitations opérationnelles et de sécurité” . Le 16 septembre, Delta arrêtera sa liaison entre Atlanta et Caracas.

Le Venezuela déconnecté du monde

United Airlines a également mis fin à ses vols vers le Venezuela depuis ce mois-ci. Précédemment, Aeromexico, Air Canada, Alitalia ou encore LATAM Airlines en avaient fait de même.

La sécurité n’est pas seule en cause. Vendredi, l’Association internationale du transport aérien (IATA) a exhorté le gouvernement du Venezuela “à respecter les normes mondiales pour assurer la compétitivité et la durabilité du transport aérien au Venezuela” .

Le Venezuela, malheureusement, est déconnecté du monde en termes de connectivité aérienne. Comme tout pays, le Venezuela a besoin d’une connectivité robuste et des importants avantages économiques qu’elle génère. Toutefois, le gouvernement du Venezuela ne respecte pas les conditions requises pour ce faire” , a déclaré Peter Cerdá, vice-président régional des Amériques pour l’IATA.

Selon lui, le Venezuela retient 3,8 milliards de dollars appartenant aux compagnies aériennes et a mis en place un système de vente de carburant “qui nuit aux compagnies aériennes internationales au Venezuela” .

 

Photo © Air France

Laisser un commentaire