Stratolaunch commence à tester les six moteurs de son avion géant

0
261
vues
Stratolaunch_essais_moteurs
© Stratolaunch Systems Corporation

L’avion “lanceur de fusées” Stratolaunch vient de franchir une étape vers son premier vol d’essai prévu en 2019 : les six moteurs Pratt & Whitney ont été allumés pour la première fois cette semaine.

Stratolaunch Systems Corporation a annoncé le 19 septembre “la réussite” de la première phase d’essai des moteurs Pratt & Whitney Turbofan PW4056. L’allumage s’est déroulé en trois étapes. Les techniciens ont d’abord utilisé une unité de puissance auxiliaire (APU). Puis les six réservoirs ont été remplis de carburant séparément pour vérifier les mécanismes et l’étanchéité. Enfin, chaque moteur a été allumé au fur et à mesure et mis au ralenti. “Lors de cette phase initiale, les six moteurs ont fonctionné comme prévu” , a indiqué la société.

Les tests ont également commencé pour les systèmes de contrôle de vol. Les dispositifs mobiles sur les ailes et les stabilisateurs ont été actionnés dans toute la gamme de mouvements et à leur vitesse maximale. Les systèmes électriques, pneumatiques et de détection d’incendie ont également été testés avec succès.

Au cours des prochains mois, nous continuerons à tester les moteurs de l’avion à des niveaux de puissance et des configurations variés, qui culmineront avec le début des tests de roulage” , a précisé Jean Floyd, le directeur général de Stratolaunch Systems Corporation.

L’entreprise avait présenté en mai dernier son aéronef aux dimensions exceptionnelles. L’avion Stratolaunch est le plus grand du monde en termes d’envergure (117 mètres). D’une longueur de 72  mètres, d’une hauteur de 15 mètres et doté de deux fuselages, il pèse près de 230 tonnes.

L’appareil est conçu pour transporter et larguer une fusée et son satellite à l’altitude de 30.000 pieds (9.100 mètres). La fusée sera alors mise à feu et ira placer le satellite en orbite basse. Cette nouvelle solution est censée être moins onéreuse qu’un lancement depuis le sol : l’allumage de la fusée en altitude permet d’économiser du carburant. Le projet Stratolaunch est financé par Paul Allen, co-fondateur de Microsoft.

Un autre milliardaire, Richard Branson, s’intéresse à ce mode de lancement. Sa société Virgin Orbit compte toutefois employer un Boeing 747-400 issu de la flotte de Virgin Atlantic. L’appareil s’est posé à Long Beach (Californie) au début du mois d’août en vue d’y être modifié.

Stratolaunch_roll-out
© Stratolaunch Systems Corporation
Stratolaunch_roll-out
© Stratolaunch Systems Corporation

Laisser un commentaire