EVA Air, nouvel opérateur du 777F

0
783
vues
Boeing_777F_EVA_Air
Photo EVA Air

EVA Air vient de mettre en service son premier Boeing 777F. D’ici deux ans, cinq appareils de ce type viendront remplacer autant de Boeing 747-400F dans la flotte de la compagnie privée taïwanaise.

EVA Air a reçu son premier Boeing 777 Freighter le 8 novembre 2017 à l’usine Boeing de Seattle. Après le vol de convoyage, l’avion immatriculé B-16781 s’est posé sur sa base à l’aéroport de Taipei-Taoyuan le lendemain. La mise en service est intervenue quelques jours plus tard, le 22 novembre, à destination de Hanoi via Bangkok. Depuis lors, l’appareil a servi sur les routes Taipei-Shanghai, Taipei-Hong Kong et Taipei-Anchorage-Chicago.

EVA Air est devenue à cette occasion le premier opérateur du type à Taïwan. Elle a commandé cinq 777F à Boeing en juillet 2015 et s’attend à recevoir les quatre autres appareils d’ici septembre 2019. Ces livraisons entraîneront le retrait progressif des cinq derniers 747-400F d’ici la fin 2019. EVA Air fera ainsi ses adieux définitifs au 747, ayant déjà retiré les versions passagers en août 2017 et Combi en janvier 2015.

L’introduction du 777F a plusieurs avantages aux yeux de la compagnie. L’appareil est équipé de moteurs GE90-115B, les mêmes que ceux montés sur ses 34 777-300ER passagers. La motorisation commune permettra une réduction des frais d’entretien et une gestion plus efficace de la maintenance. Par ailleurs, les pilotes peuvent passer de la version passagers à cargo, d’où une plus grande souplesse dans les plannings.

Le 777 Freighter est basé sur le 777-200LR et peut parcourir 5 000 nm (9 260 km) avec une charge utile totale de 102 tonnes. Ces caractéristiques donnent la possibilité à EVA Air d’utiliser l’appareil sur l’ensemble de son réseau nord-américain au départ de Taïwan, avec une escale technique à Anchorage.

Lancée en 1991, EVA Air est détenue par le groupe de logistique Evergreen. Son réseau comprend 62 destinations dans le monde. Avec ce premier 777F, la flotte atteint 79 avions.

Laisser un commentaire