Primera Air commande deux 737 MAX 9 supplémentaires

0
340
vues
Primera_Air_Boeing_737_MAX_9
Visuel Boeing

La compagnie nordique Primera Air a signé l’acquisition de deux Boeing 737 MAX 9 supplémentaires, confirmant ses projets d’expansion.

Après avoir conclu une commande ferme avec Boeing pour huit 737 MAX 9 en mai dernier, Primera Air a annoncé mercredi l’acquisition de deux exemplaires additionnels, livrables en 2019. “Cela permettra d’améliorer notre potentiel de croissance avec des possibilités d’ajouter encore plus de nouvelles routes à notre réseau déjà étendu”, indique la compagnie basée au Danemark et en Estonie.

Selon le communiqué, les deux appareils seront des MAX 9-ER (Extended Range) dont le rayon d’action peut atteindre 4 000 nm ( 7 400 km) grâce à l’ajout de réservoirs de carburant auxiliaires. En comparaison, la version de base du MAX 9 dispose d’une autonomie de 3 515 nm (6 510 km) avec un seul réservoir supplémentaire, d’après les spécifications de Boeing.

Le président de Primera Air, Andri Már Ingólfsson, indique que la compagnie deviendra la première au monde à mettre en service le Boeing 737 Max 9-ER. Elle aura ainsi “la possibilité de développer de nouvelles routes jusque-là mal desservies ou tout simplement très chères. Cela nous permettra également d’offrir aux voyageurs des tarifs très abordables et un excellent service sur nos vols”, ajoute-t-il.

Parmi les dix MAX 9 commandés, trois appareils, livrés en 2019, seront exploités dans le cadre d’un accord de cession et de crédit-bail de douze ans conclu avec Aviation Capital Group. La valeur de ces trois avions est de 360 ​​millions de dollars. Rappelons qu’en mai dernier, Primera Air a également signé un contrat de location pour huit autres 737 MAX 9 avec Air Lease Corporation (ALC).

Primera Air s’apprête à investir le marché transatlantique avec des vols à petits prix. Outre les 737 MAX 9, elle a commandé huit Airbus A321neo (dont deux A321LR). Avec eux, la compagnie reliera trois aéroports européens, Paris-Charles de Gaulle, Londres-Stansted et Birmingham, à Newark et Boston dès le printemps puis à Toronto à partir de l’été 2018.

Laisser un commentaire