Volotea : le trafic s’envole de 42% en 2017

0
594
vues
Airbus_A319_Volotea
Photo © Paul BANNWARTH

La low-cost espagnole Volotea a transporté 4,82 millions de passagers en 2017, soit une augmentation de 42 % par rapport aux 3,39 millions de 2016.

La compagnie a également annoncé mardi un chiffre d’affaires en progression de 22%, supérieur à 300 millions d’euros, sans dévoiler le résultat.

L’augmentation du nombre de passagers a été enregistrée sur l’ensemble du réseau, qui couvre 13 pays. Sur toutes les bases, le trafic a connu une croissance à deux chiffres du nombre de passagers en 2017 : Toulouse (80%), les Asturies (73%), Nantes (51%), Gênes (60%), Bordeaux (37%), Strasbourg (32%), Vérone (25%), Palerme (24%) et Venise (10%).

44 500 vols ont été opérés en 2017 contre 37 300 en 2016. Volotea affirme ainsi qu’elle est “l’une des compagnies aériennes low-cost les plus dynamiques d’Europe”. Elle s’est également classée parmi les neuf premières compagnies aériennes mondiales à ouvrir le plus de routes.

Le taux de remplissage a bondi de 11 points par rapport à 2016, pour atteindre une moyenne de 86% tout au long de l’année et sur toutes les bases confondues : Nantes (86%), Venise (87%), Bordeaux (84%), Vérone (87%), Toulouse (82%), Palerme (86%), Gênes (86%), Strasbourg (86%) et les Asturies (88%).

En 2018, 58 nouvelles lignes seront lancées. Déjà disponibles à la vente, elles porteront le réseau à 293 lignes reliant en vols directs 78 métropoles régionales européennes dans 13 pays européens.

Volotea prévoit de poursuivre l’augmentation de ses opérations cette année et de faire voyager entre 5,7 à 6 millions de passagers. Pour ce faire, quatre nouveaux Airbus A319 sont en cours de réception, augmentant la flotte à 32 appareils. Pour la première fois, plus de la moitié des vols (52%) devraient être assurés par des A319 en 2018, au lieu des Boeing 717.

De plus, Volotea ouvrira trois nouvelles bases cette année, à Marseille, Athènes et Bilbao (trois villes qui ont affiché une croissance du nombre de  passagers supérieure à 77% en 2017). Les avions seront stationnés sur les aéroports à partir de mars et avril prochains.

La compagnie a prévu de recruter 250 nouveaux salariés au sein de son siège et de ses douze bases. Elle compte dépasser “dans les prochaines semaines” le 15 millionième passager transporté depuis son lancement en 2012.

Laisser un commentaire