Aeroflot : le bénéfice chute de plus de 40% en 2017

0
498
vues
Airbus_A330-300_Aeroflot
Airbus A330-300 Aeroflot - Photo © Paul BANNWARTH

En dépit d’une hausse du trafic et des revenus, Aeroflot a clôturé l’exercice 2017 avec un bénéfice net en baisse de plus de 40% par rapport à l’année précédente. Les coûts de personnel et de carburant ont fortement augmenté.

Le premier groupe aérien russe, qui comprend les compagnies Aeroflot, Rossiya Airlines, Aurora et Pobeda, a publié jeudi un résultat net de 332 millions d’euros au titre de l’exercice 2017, contre 559 millions d’euros l’année précédente (-40,2%). L’EBIDTA est en baisse de 28,2% à 806 millions d’euros. Le résultat opérationnel a diminué de 36,1% à 582 millions d’euros.

Ces résultats reflètent une normalisation de la rentabilité et l’effet d’un certain nombre de facteurs qui ont déjà eu un impact sur nos résultats des trois premiers trimestres 2017,” déclare dans un communiqué le directeur financier Shamil Kurmashov. Il évoque des “rendements sous pression” en raison d’un “paysage concurrentiel changeant,” car “les transporteurs internationaux ont renforcé la capacité sur le marché russe, tandis que la réouverture du marché turc a entraîné des changements structurels de la demande.”

Shamil Kurmashov explique aussi que la hausse des prix du pétrole et la variation des taux de change ont entraîné une hausse des coûts de carburant, une dépense importante représentant 24,9% des coûts d’exploitation. La facture carburant a grimpé de 20,8% d’une année sur l’autre, à 1,7 milliard d’euros.

Autre poste important, les coûts de personnel ont augmenté de 28,0% pour atteindre 1,1 milliard d’euros. Cette hausse est expliquée par l’indexation des salaires prévue dans la convention collective, l’augmentation des effectifs pour soutenir la croissance et le versement de primes aux personnels, notamment les pilotes.

Au total, les coûts opérationnels ont progressé de 13,8% (7,0 milliards d’euros) alors que les recettes ont augmenté de 7,5% (7,6 milliards d’euros).

Shamil Kurmashov note néanmoins que 2017 a été une “année charnière” pour Aeroflot, soulignant que la compagnie a profité des opportunités de marché, tant pour l’activité de vols réguliers que charters.

Le groupe a transporté 50,1 millions de passagers, soit 15,4% de plus qu’en 2016 et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,4 point à 82,8%.

(chiffres donnés sur la base de 1 euro = 69,4581 roubles au cours du jour)

Laisser un commentaire