Cathay Pacific reste dans le rouge en 2017

0
437
vues
Airbus_A350-900_Cathay Pacific (B-LRT) cn.137 TLS 20-09-2017 408
Airbus A350-900 Cathay Pacific - Photo © Paul BANNWARTH

Pour la première fois de son histoire, le groupe hongkongais Cathay Pacific enregistre un deuxième exercice consécutif déficitaire, citant des “surcapacités” et une “concurrence intense.” Mais les résultats se sont améliorés au second semestre et le président John Slosar se montre optimiste pour 2018.

Cathay Pacific a publié mercredi une perte attribuable de 1 259 millions de HK$ (129,7 millions d’euros) pour l’exercice 2017, contre une perte de 575 millions de HK$ en 2016. La perte opérationnelle a pratiquement triplé à 1 499 millions de HK$, contre 525 millions de HK$ un an plus tôt.

“Les facteurs qui ont impacté nos résultats ont été sensiblement les mêmes qu’en 2016. La surcapacité sur les marchés du transport de passagers a entraîné une concurrence intense avec d’autres compagnies aériennes et une pression continue sur les rendements de bon nombre de nos routes clés,” a expliqué le groupe.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 4,9% à 97 284 millions de HK$, porté par l’activité fret du qui a bénéficié “d’une forte demande” en 2017. Mais les recettes de l’activité passagers ont diminué de 0,8% par rapport à 2016. La capacité a augmenté de 2,8%, reflétant l’introduction de nouvelles lignes et l’augmentation de fréquences. Le taux de remplissage a diminué de 0,1 point, à 84,4%, tandis que le yield a baissé de 3,3% à 52,3 centimes de HK$.

Les dépenses opérationnelles ont grimpé de 6,7% à 99 563 millions de HK$. Après prise en compte des pertes de couverture, les coûts de carburant ont augmenté de 11,3% par rapport à 2016 et restent le poste de dépense le plus important du groupe.

Néanmoins, Cathay Pacific a commencé en cours d’année à constater “des résultats positifs” du plan de restructuration sur trois ans lancé début 2017. L’activité a également bénéficié d’une activité de fret “robuste,” d’un dollar US plus faible et de l’augmentation de la demande dans les classes avant. Le groupe a déclaré un bénéfice attribuable de 792 millions de HK$ au second semestre 2017, une nette amélioration par rapport au premier semestre 2017 (en perte de 2 051 millions de HK$) et au second semestre 2016 (en perte de 928 millions de HK$).

“Des décisions difficiles mais nécessaires ont été prises,” a souligné John Slosar, le président de Cathay Pacific. “Nos priorités pour 2018 se concentrent sur la mise en application de notre plan de restructuration, modifiant notre façon de travailler pour une meilleure maîtrise des coûts et renforçant notre chiffre d’affaires lié au transport de passagers.”

“Les perspectives de notre activité cargo sont positives et nous tirerons le meilleur parti de la croissance du marché mondial du fret qui représente une véritable opportunité pour Cathay Pacific. Les pertes de couverture de carburant diminuent”, a également déclaré le dirigeant.

Cathay Pacific : réseau et flotte
Réseau

En 2017, la compagnie a lancé une ligne annuelle vers Tel Aviv en mars et deux lignes saisonnières vers Barcelone en juillet et Christchurch en décembre. Les opérations à destination de Riyadh ont cessé en mars 2017.

En 2018, Cathay Pacific débutera ses vols vers Bruxelles en mars, Dublin en juin et Washington en septembre. La ligne vers Barcelone sera annualisée à partir d’avril. Deux lignes saisonnières seront lancées cette année : Copenhague entre mai et octobre 2018 et Le Cap entre novembre 2018 et février 2019.

Cathay Dragon, quant à elle, a introduit un service à Nanning en janvier 2018 et offrira un service vers Jinan en mars 2018.

Flotte

Cathay Pacific a intégré 12 Airbus A350-900 en 2017, portant à 22 le nombre total d’appareils de ce type à la fin de l’année. En septembre, 32 Airbus A321neo ont été commandés pour Cathay Dragon, qui seront livrés à partir de 2020. Les quatre derniers Airbus A340-300 et deux appareils cargo Boeing 747-400 BCF ont été retirés. La compagnie a loué deux appareils cargo Boeing 747-8F afin d’augmenter la capacité de fret.

Laisser un commentaire