ANA fusionne ses low-cost Peach et Vanilla Air

0
391
vues
Airbus_a320_peach
Airbus A320ceo de Peach - Photo P.Masclet / e*m company / Airbus

La compagnie japonaise All Nippon Airways (ANA) fusionnera ses filiales Peach Aviation et Vanilla Air d’ici mars 2020 afin de préparer la croissance de son activité low-cost.

Le processus d’intégration commencera à partir de cet automne et Peach servira de base à la fusion, a précisé ANA dans un communiqué.

La compagnie entend ainsi combiner “les points forts” des deux low-cost et améliorer la compétitivité de cette activité. Le but est d’être mieux positionné sur le marché domestique japonais mais aussi de capturer la forte demande de voyages vers le Japon. Le gouvernement nippon s’est fixé un objectif de 40 millions de visiteurs dans l’archipel en 2020.

Après intégration, la compagnie fusionnée entrera dans un phase de croissance. Le réseau continuera de s’articuler autour d’Osaka-Kansai où est basée Peach depuis son lancement en mars 2012, ainsi que de Tokyo-Narita où est basée Vanilla Air depuis décembre 2013. L

Les deux low-cost opèrent uniquement des A320. Le projet prévoit au-delà de l’exercice 2020 une flotte de plus de 50 avions, contre 35 aujourd’hui, et un réseau de plus de 50 routes, contre 39 actuellement. La compagnie fusionnée se lancera sur le marché moyen-courrier en Asie-Pacifique pour atteindre des destinations plus lointaines que celles servies en ce moment.

ANA projette pour sa low-cost un chiffre d’affaires de 150 milliards de yens (1,15 milliard d’euros) et un bénéfice d’exploitation de 10% pour l’exercice 2020. Pour préparer la fusion, elle vient de porter sa participation dans Peach à 77,9%, au lieu de 67% précédemment. ANA est déjà propriétaire de la totalité du capital de Vanilla Air.

Airbus_A320_Vanilla_Air
Airbus A320 destiné à Vanilla Air à Toulouse – Photo © Paul BANNWARTH

Laisser un commentaire