L’aéroport La Réunion-Roland Garros vise une nouvelle route par an

0
49
vues
© Aéroport La Réunion-Roland Garros

Dans le cadre d’un plan de développement, l’aéroport Roland Garros de l’île de La Réunion vise à ouvrir une nouvelle route par an entre 2017 et 2022. Le but est d’accueillir un million de voyageurs supplémentaires chaque année. L’aérogare fait peau neuve et sera agrandie pour faire face à l’augmentation du trafic.

L’aéroport souhaite susciter l’ouverture de nouvelles routes aériennes et l’arrivée de nouveaux transporteurs sur les lignes desservant La Réunion. La société gestionnaire prospecte des aéroports et compagnies aériennes en Europe, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. « Son objectif est de favoriser l’ouverture d’une nouvelle route par an jusqu’en 2022, pour atteindre un trafic de 3 millions de passagers annuels en 2025 » , a-t-elle indiqué. L’aéroport pourrait alors proposer 20 destinations, contre 15 aujourd’hui.

Selon Guillaume Branlat, le président du directoire de l’aéroport interrogé par la presse locale, la compagnie aérienne Condor serait intéressée pour ouvrir une ligne depuis l’Allemagne (vraisemblablement Francfort). Des discussions sont en cours depuis deux ans et pourraient aboutir à un accord d’ici la fin de l’année.

L’aéroport compte aussi fidéliser les compagnies qui le desservent, en maîtrisant ses coûts dans le but de réduire les redevances aéronautiques. Une évolution jugée « indispensable » pour améliorer la compétitivité de la plateforme, alors que les aéroports concurrents de la région ne sont pas soumis aux mêmes exigences réglementaires.

Un plan stratégique dénommé « Welcome »

Ces efforts s’inscrivent dans le cadre d’un plan stratégique couvrant la période 2017-2022. Adopté en juin dernier et baptisé « Welcome » , ce plan passe aussi par l’amélioration de l’expérience des passagers. À la fin octobre, les voyageurs au départ emprunteront un nouveau parcours censé être « plus fluide » pour accéder aux avions. Une évolution notable est l’espace duty free dont la superficie est portée à 650 m2, multipliée par 2,5 par rapport à celle du magasin de la salle d’embarquement actuelle.

D’autres travaux viendront donner au terminal une ambiance combinant « modernité et identité réunionnaise » d’ici 2019.

Enfin, La construction d’une extension de l’aérogare est prévue à l’horizon 2022. L’aéroport a fait le choix d’une conception bioclimatique afin de réduire l’impact environnemental. Avec cette nouvelle infrastructure qui sera située à l’Ouest du terminal existant, la plateforme pourra accueillir 3,2 millions de passagers. Au total, le plan Welcome représente un investissement de 180 millions d’euros.

L’aéroport de La Réunion-Roland Garros a traité 2,1 millions de voyageurs et 27 100 tonnes de marchandises en 2016. Il se positionne à la deuxième place des aéroports de l’Outre-Mer pour le trafic passagers (derrière la Guadeloupe) et à la première pour le fret.

Depuis la fin 2016, des records de trafic mensuel sont régulièrement battus. L’activité passagers est en forte croissance tant sur l’axe long-courrier métropole-Réunion que sur les vols régionaux ou vers l’Inde et l’Asie. À fin juillet 2017, le trafic global s’inscrit en hausse de 8,2% par rapport à 2016.

Voici une vidéo représentant l’aérogare quand tous les travaux seront terminés.

PARTAGER

Laisser un commentaire