Qantas vise des A380 plus premium et des vols Sydney-Londres sans escale

0
288
vues
© Qantas

La compagnie australienne Qantas va réaménager ses Airbus A380 dès 2019 pour augmenter de 27% la capacité des classes Premium. En outre, elle compte lancer en 2022 des vols sans escale entre Sydney et Londres avec des Airbus A350 ou Boeing 777X.

À l’occasion de la présentation de ses résultats financiers 2016/2017, Qantas a annoncé le 25 août un programme “de plusieurs millions de dollars” pour rénover ses douze Airbus A380. Il s’agit de changer “la répartition des sièges sur les super Jumbos afin de répondre à la demande accrue des clients pour les cabines premium sur les vols aux États-Unis, en Europe et en Asie” , a expliqué la compagnie aérienne.

Les modifications porteront essentiellement sur le pont supérieur. Qantas entend utiliser l’espace “plus efficacement” en supprimant 30 sièges de classe Économie et en reconfigurant certaines partitions et un poste de travail équipage. Concrètement, cela lui permettra d’ajouter six sièges de classe Affaires et 25 de Premium Economie.

Après cette opération, l’A380 de Qantas sera aménagé avec 14 sièges de Première classe (inchangé par rapport à aujourd’hui), 70 de classe Affaires (six de plus), 60 de Premium Economie (25 de plus) et 341 de classe Economie (30 de moins), pour un total de 485 sièges.

La capacité des classes Premium augmentera ainsi de 27% tandis que la capacité totale de l’avion sera pratiquement inchangée (un siège de plus).

Alan Joyce, le directeur général de Qantas, a déclaré “qu’en travaillant avec Airbus, nous avons pu réaliser une configuration très efficace du pont supérieur. L’utilisation de cet espace pour augmenter la proportion de sièges premium améliore le potentiel de revenus et l’économie globale de l’avion” .

Le programme prévoit également l’installation de nouveaux sièges en classes Affaires et Premium Economie ; un réaménagement du salon à l’avant du pont supérieur ; une rénovation des suites de Première classe, avec des coussins plus larges et des écrans plus grands ; ainsi que plusieurs améliorations en classe Economie, dont les sièges recevront aussi de nouveaux coussins et un système de divertissement modernisé.

Les travaux sur le premier A380 commenceront au 2e trimestre 2019. Les douze appareils doivent être rénovés d’ici la fin 2020.

Sydney-Londres sans escale

Alan Joyce a également confirmé le 25 août un projet qu’il avait présenté en janvier dernier : relier “la côte Est de l’Australie à Londres et New York sans escale d’ici 2022” .

Ces routes directes, qui nécessitent aujourd’hui une escale, seraient “révolutionnaires” selon le dirigeant de la compagnie nationale australienne. La durée des vols serait réduite d’environ 4 heures sur un Sydney-Londres et de 3 heures sur un Melbourne-New York.

Encore faut-il trouver l’avion capable de franchir la distance de façon rentable : 17.016 kilomètres pour Sydney-Londres ou 16.680 pour Melbourne-New York.

Qantas annonce ainsi avoir posé “un défi à Airbus et Boeing pour donner à leur avion de prochaine génération actuellement en développement (A350ULR et 777X) la capacité de réaliser ces vols sans escale avec une charge de passagers complète” .

Pour autant, la compagnie ne fera l’acquisition de ces avions qu’à la condition qu’ils respectent “des seuils financiers stricts” .

Mais Alan Joyce est optimiste : “nous croyons que les progrès de la technologie au cours des prochaines années rendront possibles des vols directs Sydney-Londres et Qantas est bien placée pour être la compagnie aérienne à le faire” , a conclu le dirigeant.

Projet de réaménagement du salon à l’avant du pont supérieur de l’A380 – © Qantas

 

Laisser un commentaire