Airberlin choisit easyJet et Lufthansa pour sa reprise

0
133
vues
© Paul BANNWARTH

Airberlin a annoncé lundi sa décision de poursuivre les discussions sur sa reprise avec les seules easyJet et Lufthansa jusqu’au 12 octobre. Trois jours plus tard, plus aucun vol long-courrier ne sera effectué.

Le calendrier est serré pour la compagnie allemande en difficulté. Son actionnaire principal, Etihad Airways, lui a retiré son soutien financier. Un prêt relais de 150 millions d’euros a été mis en place par le gouvernement allemand. De quoi permettre la poursuite à court terme d’une partie des opérations, en attendant de finaliser une reprise.

Après l’annonce d’hier lundi, les actifs d’airberlin seront vraisemblablement partagés entre easyJet et Lufthansa. Airberlin indique dans un communiqué que Lufthansa se propose de reprendre ses filiales Luftverkehrsgesellschaft Walter (LGW) et la compagnie autrichienne Niki, ainsi que “d’autres actifs” .

easyJet est intéressée pour reprendre aussi une partie de la flotte.

Les parties sont convenues de garder confidentiel le montant des transactions. “Si elles sont finalisées comme prévu, il y a de bonnes chances que le prêt puisse être remboursé” , indique airberlin.

Toutefois, Frank Kebekus, le représentant général de la compagnie, se montre prudent. “Nous n’avons pas encore atteint l’objectif des négociations” , déclare-t-il. “Des opérations de vol stables dans les jours et les semaines à venir sont essentielles à leur succès. Autrement, les négociations seront en danger” , prévient-il deux semaines après la grève sauvage des pilotes qui s’inquiétaient de la tournure des discussions.

Nous sommes en chemin pour parvenir avec les soumissionnaires à de bonnes perspectives d’emploi pour environ 80% de nos collègues” , tente ainsi de rassurer Thomas Winkelmann, le directeur général d’airberlin.

Par ailleurs, les transactions avec easyJet et Lufthansa, si elles se matérialisent, devront recevoir le feu vert de la Commission européenne.

Airberlin indique aussi qu’elle cessera d’effectuer des vols long-courriers le 15 octobre 2017, car “les sociétés de leasing reprennent progressivement les Airbus A330” . De plus, les vols domestiques de Munich vers Hambourg et Cologne/Bonn cesseront dès le 29 septembre 2017. Airberlin prévoit “d’autres ajustements” dans les jours qui viennent.

Photo © Paul BANNWARTH

 

Laisser un commentaire