WestJet présente Swoop, son ultra low-cost

0
164
vues

La compagnie canadienne WestJet a dévoilé le 27 septembre le nom et le logo de sa nouvelle filiale ultra low-cost : Swoop commencera à vendre des vols au début de 2018.

Après HOP!, Joon, Peach ou Wizz, le transport aérien s’enrichit d’une nouvelle compagnie dont le nom s’éloigne des codes habituels. Swoop signifie “descente en piqué” en anglais. L’image est censée coller à la stratégie de WestJet, dont le cofondateur et président du conseil d’administration, Clive Beddoe, indiquait il y a quelques mois qu’il voulait “secouer le marché” .

Swoop désigne exactement ce que nous voulons faire” , explique aujourd’hui Bob Cummings, vice-président en charge de la stratégie chez WestJet. “Il s’agit d’un verbe puissant [en anglais] qui démontre que nous prévoyons fondre sur le marché canadien au moyen d’un nouveau modèle d’entreprise qui nous permettra d’offrir aux Canadiens des tarifs plus bas et plus d’occasions de voyager” .

Comme sa maison mère, Swoop aura son siège social à Calgary, afin de réduire ses coûts au moyen de services partagés. La flotte sera constituée de Boeing 737-800.

En termes de prestations, Swoop compte offrir “un service simplifié et des tarifs plus bas” , le tout avec le soutien de Westjet, “une compagnie aérienne qui a fait ses preuves” .

Le tarif de base ne comprendra que le siège. Tout le reste sera en option : collation, bagage enregistré ou divertissement en vol.

WestJet avait prévu initialement de lancer les opérations de son ultra low-cost à la fin de l’année 2017. La compagnie a évoqué la nécessité de migrer vers  un nouveau système de réservation, d’obtenir les approbations réglementaires  et de reconfigurer les 737 pour justifier le report. Le premier vol ne devrait pas intervenir avant la saison été 2018.

Visuel WestJet / Swoop 

Laisser un commentaire