Le groupe ADP et ses partenaires veulent l’aéroport d’Amman

0
455
vues
Aeroport_Amman-Queen-Alia
Photo Amman-Queen Alia Airport

Le groupe ADP a annoncé le 8 novembre entrer en négociations exclusives pour l’acquisition d’AIG, concessionnaire de l’aéroport d’Amman en Jordanie, dans le cadre d’un consortium avec Meridiam et ASMA Capital Partners.

L’exploitant des aéroports parisiens de Charles de Gaulle et Orly a précisé dans un communiqué qu’il vise “une participation majoritaire et contrôlante”. Il détient 9,5% d’AIG via ADP International depuis 2007.

L’acquisition serait effectuée sous réserve de l’accord du gouvernement de Jordanie et des banques prêteuses.

Doté de deux pistes parallèles, l’aéroport Amman-Queen Alia a accueilli 7,4 millions de passagers en 2016. Entièrement rénové et agrandi en septembre de l’année dernière, le terminal dispose à présent de 25 portes d’embarquement et d’une capacité de 12 millions de passagers annuels. Un projet vise à porter cette capacité à 16 millions. Amman-Queen Alia a été nommé meilleur aéroport de sa catégorie (5 – 15 millions de passagers) au Moyen-Orient par l’Airport Council International (ACI).

Partenaires d’ADP, Meridiam et ASMA Capital Partners sont des sociétés spécialisées dans l’investissement et la gestion d’actifs. La première est basée en France et la seconde à Bahreïn.

Laisser un commentaire