Norwegian lance ses vols long-courriers à Rome

0
884
vues
Boeing_787_Norwegian
Photo Norwegian

La low cost Norwegian a inauguré aujourd’hui jeudi une liaison entre Rome et New York-Newark. Il s’agit de sa première route long-courrier au départ de la capitale italienne avant Los Angeles samedi prochain et Oakland en février.

L’aéroport de Rome-Fiumicino est devenue ce 9 novembre une nouvelle base long-courrier pour Norwegian. La troisième low-cost européenne y stationne désormais un Boeing 787-8, avec des équipages dédiés. Le Dreamliner opère la liaison entre Rome-Fiumicino et New York-Newark quatre fois par semaine.

La longue attente est enfin terminée ! À partir d’aujourd’hui, il sera possible de décoller de Rome vers New York avec des vols confortables, rapides, directs et à bas prix”, a déclaré Thomas Ramdhal, le directeur commercial de Norwegian, cité dans un communiqué.

Samedi 11 novembre, Norwegian inaugurera la liaison Rome-Los Angeles, avec deux vols par semaine. L’arrivée d’un second 787-8 en février permettra à la compagnie de renforcer ses opérations à Fiumicino. Un service vers Oakland, près de San Francisco, sera lancé le 6 février. La desserte de Newark deviendra quotidienne et celle de Los Angeles passera à trois vols par semaine.

Norwegian s’inscrit sur un marché très dynamique. Les États-Unis sont le principal pays de destination long-courrier au départ de Rome. Le nombre de passagers a augmenté de 7% sur les 9 premiers mois de 2017, en comparaison d’un an plus tôt.

La compagnie est présente à Fiumicino depuis 2007. Elle y stationne des Boeing 737-800 depuis mars 2016 et proposait jusqu’ici sept destinations européennes : Copenhague, Stockholm, Oslo, Helsinki, Göteborg, Bergen et Tenerife. En 2016, elle a transporté plus de 650 000 passagers à Rome.

En Italie, Norwegian est présente dans 7 aéroports en plus de Rome-Fiumicino : Catane, Milan-Malpensa, Olbia, Palerme, Pise, Venise et Vérone. Elle y dessert 26 villes en Europe et à partir de maintenant, 3 destinations aux États-Unis.

Les nouveaux vols de Norwegian à Rome livrent concurrence à Alitalia, qui dessert toute l’année New York-JFK et Los Angeles, ainsi qu’à American Airlines, Delta Air Lines et United Airlines qui relient Fiumicino à New York-JFK pour les deux premières et à Newark pour la dernière. En revanche, Rome ne bénéficie aujourd’hui d’aucune liaison directe avec San Francisco.

Laisser un commentaire