Finnair muscle déjà son programme hiver 2018-2019

0
338
vues
© Paul BANNWARTH

Finnair a d’ores et déjà annoncé un nouveau développement de ses activités pour la saison hivernale 2018-2019, avec un accroissement de capacité prévu vers la Laponie, la Russie, Stuttgart, Lisbonne et les Pays Baltes. Au total, plus de 100 vols supplémentaires par semaine seront opérés en comparaison de l’hiver 2017-2018.

Au départ de son hub d’Helsinki, la compagnie finlandaise augmentera son offre vers :

  • Nanjing en Chine : La liaison sera prolongée à l’année, avec deux fréquences hebdomadaires pendant la saison hivernale.
  • Moscou avec un vol quotidien supplémentaire soit trois vols par jour.
  • Saint Pétersbourg : la ligne sera exploitée avec un appareil de plus grande capacité offrant 600 sièges supplémentaires par semaine. La ligne sera opérée 3 fois par jour.
  • Stuttgart et Lisbonne : deux nouvelles destinations de Finnair qui seront respectivement desservies à partir du 23 avril et du 1er juin 2018 : les vols continueront pendant la saison hivernale 2018-2019 et seront proposés à l’année. Stuttgart sera desservie quotidiennement et Lisbonne trois fois par semaine.
  • Riga et Vilnius avec une fréquence hebdomadaire supplémentaire le dimanche. Finnair exploitera 19 vols par semaine vers les deux destinations au cours de l’hiver 2018-19.

Juha Järvinen, directeur commercial de Finnair déclare dans un communiqué : « Nous poursuivrons notre croissance l’année prochaine en offrant plus de 100 vols hebdomadaires supplémentaires par rapport à la saison hivernale actuelle. Nous allons notamment mettre l’accent sur la Laponie avec près de 30.000 sièges qui seront ajoutés par rapport à cet hiver. »

Ainsi, avant même le lancement du vol saisonnier entre Paris-CDG et Kittilä le 12 décembre prochain, la direction de la compagnie finlandaise annonce son intention de reprogrammer cette liaison saisonnière l’hiver suivant. Les vols directs vers la Laponie finlandaise au départ de Londres-Gatwick et Zurich seront également renouvelés.

Laisser un commentaire