Boeing : 64 commandes et 56 livraisons en octobre

0
329
vues
Boeing_Chicago
Photo Boeing

En octobre 2017, Boeing a enregistré 64 commandes et livré 56 avions commerciaux. Le cumul des dix premiers mois de l’année ressort à 546 commandes nettes et 610 livraisons, des chiffres supérieurs à ceux obtenus par Airbus sur la même période.

Parmi les 64 ventes du mois dernier figurent les cinq 737 MAX supplémentaires commandés par la compagnie canadienne WestJet. Les autres proviennent d’acquéreurs non identifiés : 16 737 MAX (le 15 octobre), 2 777-300ER (le 19 octobre), 8 777-300ER (le 20 octobre), 30 737 MAX (le 20 octobre), 1 737 MAX BBJ (le 20 octobre) et 2 777F (le 25 octobre).

Sur les dix premiers mois de l’année, Boeing enregistre 612 commandes, soit 128 de plus que sur la même période un an plus tôt. Le total comprend 450 appareils de la famille 737, cinq 747, quinze 767, 55 777 et 87 787. Après déduction des annulations et conversions, le cumul annuel affiche 546 commandes nettes au 31 octobre.

Côté livraisons, Boeing a remis à ses clients le mois dernier :

  • 37 737 (dont 4 MAX),
  • trois 747-8 (un à UPS et deux à l’armée de l’air des États-Unis),
  • un 767-300F (à FedEx),
  • deux 777F (un à FedEx et un à Korean Air),
  • et treize 787, dont le premier des huit 787-9 de Qantas.

Ceci porte à 610 livraisons le cumul annuel, soit sept unités de moins que sur la même période de 2016. Ce total se répartit en 418 737, onze 747, huit 767, soixante 777 et 113 787. Jusqu’ici, les principaux bénéficiaires ont été Ryanair (45 appareils), Southwest Airlines (43), American Airlines (29), Norwegian (25), Xiamen Airlines (22), BOC Aviation et China Eastern (20 chacun).

Avec 546 commandes nettes et  610 livraisons à fin octobre, Boeing devance son concurrent Airbus sur les deux tableaux. L’avionneur européen enregistre en effet 288 commandes nettes et 517 livraisons sur les dix premiers mois de l’année.

Au 31 octobre, le carnet de commandes de Boeing comprend 5 651 avions restant à livrer, contre 6 645 pour Airbus.

Laisser un commentaire