Air France retourne à Nairobi et projette une co-entreprise avec Kenya Airways

0
1581
vues
Air_France_Boeing_787-9_F-HRBC
Photo Air France

Air France ouvrira en mars prochain une liaison entre Paris et Nairobi, retournant au Kenya après dix-huit ans d’absence. Le nouveau service sera proposé en partage de codes avec Kenya Airways. Les deux compagnies envisagent de renforcer leur coopération en formant une co-entreprise.

Air France a confirmé lundi l’ouverture d’une ligne entre son hub de Paris-Charles de Gaulle et l’aéroport de Nairobi-Jomo Kenyatta à compter du 25 mars 2018. Les trois vols par semaine seront exploités en Boeing 787-9 de 276 sièges, dont 30 en Business, 21 en Premium Economy et 225 en Economy.

Les départs de Paris-Charles de Gaulle sont programmés les mercredis, samedis et dimanches à 20h50 pour une arrivée à Nairobi à 06h00 le lendemain (AF814). Les départs du Kenya s’effectueront les lundis, jeudis et dimanches à 08h20 pour une arrivée à Paris-Charles de Gaulle à 15h50 le même jour (AF815). La durée du vol est de 08h10 à l’aller, 08h30 au retour, pour une distance de 6 481 kilomètres entre les deux aéroports.

Air France précise dans un communiqué que ces vols seront effectués en partage de codes avec Kenya Airways. Les passagers bénéficieront ainsi de 10 liaisons directes hebdomadaires entre Paris et Nairobi : 3 vols effectués par Air France et 7 vols effectués par Kenya Airways. Par ailleurs, en continuation de Nairobi, Air France propose à ses clients 23 destinations régionales grâce à un partage de codes avec son partenaire kenyan.

La nouvelle liaison proposée par la compagnie française est également complémentaire à celle de KLM, qui opère un vol quotidien entre Amsterdam-Schiphol et Nairobi en Boeing 787.

Une co-entreprise avec Kenya Airways en perspective

Bien que le communiqué ne le mentionne pas, Air France envisage de renforcer sa coopération avec Kenya Airways en créant une co-entreprise.

Le président de Kenya Airways, Michael Joseph, a indiqué vendredi que sa compagnie a déposé une demande en ce sens auprès de l’autorité de la concurrence du Kenya (CAK), rapporte The Nation. Le dirigeant a bon espoir que l’accord soit en place pour avril 2018. Kenya Airways est déjà en co-entreprise avec KLM pour certaines lignes (incluant un partage des coûts et des recettes).

KLM et Air France ont fusionné il y a des années et il serait donc dans notre intérêt de créer une co-entreprise. Un tel pacte sera également avantageux pour Kenya Airways car nous sommes sur le point de lancer des vols directs vers les Etats-Unis”, a précisé le dirigeant de la compagnie kenyane, cité par The Nation.

Air France, KLM et Kenya Airways sont toutes les trois membres de l’alliance SkyTeam. En outre, le groupe Air France-KLM détient une participation dans Kenya Airways, grâce à KLM qui est entrée au capital de la compagnie kenyane en 1995. Cependant, à la suite d’une conversion de la dette de Kenya Airways en actions plus tôt cette année, la participation d’Air France-KLM a été réduite (passant d’environ 27% à 7%) au profit du gouvernement kenyan et de banques locales.

Kenya Airways déploie actuellement un ensemble de mesures pour redevenir rentable. Ses pertes se sont élevées à 3,8 milliards de schillings (31 millions d’euros) sur les six mois d’avril à septembre 2017, en amélioration de 20,5% par rapport à la même période de l’année dernière.

Air France-KLM développe ses co-entreprises

De son côté, Air France-KLM multiplie actuellement les partenariats stratégiques.

Le groupe a annoncé le mois dernier une co-entreprise avec Vietnam Airlines pour les liaisons entre l’Europe et le Vietnam. L’année prochaine, il élargira sa co-entreprise  transatlantique avec Delta en incluant Virgin Atlantic.

Par ailleurs, une autre co-entreprise est à l’étude, cette fois-ci avec avec la compagnie indienne Jet Airways.

Air France : 23 destinations en Afrique avec Kenya Airways

Air France applique son code “AF” sur 23 destinations africaines opérées par Kenya Airways :

  • Kisumu et Mombasa au Kenya,
  • Entebbe en Ouganda,
  • Bujumbura au Burundi,
  • Lusaka, Ndola, Livingstone et Victoria Falls en Zambie,
  • Khartoum au Soudan,
  • Dzaoudzi à Mayotte,
  • Moroni aux Comores,
  • Lilongwe au Malawi,
  • Dar es Salam, Kilimandjaro et Zanzibar en Tanzanie,
  • Kigali au Rwanda,
  • Addis-Abeba en Ethiopie,
  • Maputo et Nampula au Mozambique,
  • Harare au Zimbabwe,
  • Lubumbashi en République Démocratique du Congo,
  • Djibouti et Seychelles.

Laisser un commentaire