Air Sénégal prépare son lancement

1
2807
vues
© ATR

La nouvelle compagnie Air Sénégal SA compte prendre livraison de ses deux premiers ATR 72-600 prochainement afin de lancer ses opérations avant la fin de l’année. Par ailleurs, elle a choisi une solution de la société SITA pour la gestion des passagers.

Air Sénégal SA a commandé deux ATR 72-600 lors du salon du Bourget 2017, un contrat estimé à 50 millions de dollars au prix catalogue. ATR prévoyait alors de livrer les deux appareils en novembre 2017. La cérémonie d’inauguration de la nouvelle compagnie était annoncée pour le 7 décembre 2017, coïncidant avec l’inauguration du nouvel aéroport international Blaise-Diagne de Diass, situé à une cinquantaine de kilomètres de Dakar.

Interrogé la semaine dernière par Afrique Actualité qui voulait savoir si cette date serait tenue, Philippe Bohn, le directeur général d’Air Sénégal SA a répondu : “Inchallah. Nous avons fait la réception technique des ATR à Toulouse qui sont aux couleurs du Sénégal. Nous sommes dans la phase de finalisation du financement. Le Sénégal a reçu de bonnes conditions de financement auprès de l’agence de crédit export française et italienne. Actuellement, il n’y a pas d’obstacles majeurs. On est sur un rythme soutenu. Il y avait un retard qui a été rattrapé. Les avions sont prêts. D’ici à la fin du mois, nous espérons faire le closing du financement et ainsi pouvoir en prendre livraison”.

Le dirigeant a également confié à Afrique Actualité que le permis d’exploitation aérienne est en cours d’élaboration. “Nous avons la chance d’avoir un organisme comme l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM) qui est sérieux (…). Les choses bougent selon des délais normaux. Il y a eu quelques ajustements à faire pour être dans le cadre. On suit le rythme”.

Air Sénégal SA ambitionne de faire de Dakar le premier hub aérien régional. Dans le cadre du salon aéronautique de Dubaï, elle a signé le 16 novembre un protocole d’accord pour deux Airbus A330neo qui lui permettront notamment de couvrir la route Dakar-Paris, a priori dès l’année prochaine.

Philippe Bohn a confié à Afrique Actualité que la stratégie est, “dans la mesure du possible”, de poursuivre l’achat d’aéronefs plutôt que d’avoir recours à la location. Ceci “n’exclut pas des locations sur tel type d’avion ou tel autre pour entrer sur le marché dans de bonnes conditions”, a précisé le dirigeant.

Dans un autre domaine, Air Sénégal s’est tournée vers la société SITA pour obtenir une gamme complète de services de gestion de passagers, comprenant un système de réservations, de vente de billets, de distribution de tarifs aériens et de contrôle des départs. Cette solution doit appuyer le lancement des premiers vols.

15 compagnies aériennes et prestataires de services d’escale en Afrique utilisent déjà la solution Horizon de SITA pour la gestion de leurs flux de passagers et comme solution de distribution. SITA est un des leaders mondiaux de communications et de solutions informatiques dans le transport aérien.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire