Argentine : la low-cost Flybondi reçoit son premier avion

0
723
vues
Boeing_737-800_Flybondi_Argentine
Photo SMBC Leasing

Flybondi devrait être la première compagnie low-cost à se lancer en Argentine. Elle vient de recevoir son premier avion, un Boeing 737-800, et le début des opérations est prévu le mois prochain.

Flybondi.com a annoncé le 7 décembre l’arrivée de son premier avion en Argentine. Il s’agit d’un Boeing 737-800, entré en service en avril 2005 chez Ryanair (LV-HKS, MSN 33821), aménagé avec 189 sièges en classe unique et équipé de moteurs CFM International. L’appareil est fourni par SMBC Aviation Capital, dont c’est aussi le premier avion placé en Argentine.

S’il sera basé à Córdoba, c’est à l’aéroport de Buenos Aires-Aeroparque Jorge Newbery que le 737 a été présenté le 5 décembre.  “L’arrivée dans le pays du premier avion de Flybondi.com marque une étape décisive dans notre mission d’établir la première compagnie low cost en Argentine”, a déclaré à cette occasion Julián Cook, le directeur général de Flybondi.

Pour la petite histoire, on retiendra que l’avion est baptisé “Nelson”, du nom du chien de Julián Cook qui accompagne le moindre de ses déplacements. Le 737-800 a commencé son voyage vers l’Argentine depuis Singapour. C’est en effet dans la Cité-État du Sud-Est asiatique qu’il a été préparé et qu’il a reçu sa livrée jaune et blanche accompagnée d’un slogan : “la liberté de voler”.

Ce message représente l’esprit de Flybondi : nous voulons que tout le monde vole (…). Nous voulons que le prix ne soit pas un obstacle”, a expliqué Julián Cook. Le nom de Flybondi fait d’ailleurs écho à la façon dont les Argentins appellent les bus : “Bondi”.

La création de Flybondi fait suite à la dérégulation du transport aérien en Argentine. À la faveur de cette nouvelle donne, la compagnie Norwegian a également prévu de lancer ses opérations dans le pays au deuxième trimestre 2018. “Le débarquement des low-cost dans notre pays est historique”, a souligné Guillermo Dietrich, le ministre des Transports argentin.

Nous voulons que voyager en avion ne soit plus synonyme de privilège et que de plus en plus de gens puissent voler. Chaque nouvel avion signifie également de nouveaux emplois, plus de connectivité et plus de tourisme, ce qui est fondamental pour la croissance et pour tous les Argentins”, a aussi déclaré le ministre.

Flybondi volera vers plusieurs villes d’Argentine au départ de Córdoba et de l’aéroport El Palomar de Buenos Aires, une plateforme militaire qui sera ouverte prochainement aux vols commerciaux. La compagnie table sur une flotte de dix avions d’ici la fin 2018. Les réservations doivent ouvrir “prochainement” en vue du premier vol en janvier 2018.

Flybondi_Nelson
Photo Flybondi : “Nelson”
Flybondi_equipage
Photo Flybondi : équipage

Laisser un commentaire