Air Caraïbes reçoit un second ATR 72-600 (photos)

0
861
vues
Air_Caraibes_ATR_72-600_F-OSIV_9

Air Caraïbes renouvelle sa flotte régionale. Hier lundi, elle a réceptionné en Guadeloupe un second ATR 72-600. L’appareil vient remplacer un ATR 72-500 et permet à la compagnie d’augmenter sa capacité et sa compétitivité aux Antilles.

Un an tout juste après l’arrivée du F-OSIX, Air Caraïbes a accueilli le 11 décembre son second ATR 72-600. Immatriculé F-OSIV, l’avion flambant neuf a atterri à 17h00 à l’aéroport de Guadeloupe-Pôle Caraïbes, en provenance de l’usine ATR à Toulouse.

La filiale du groupe Dubreuil indique que cet appareil “vient remplacer un ATR 72-500” et “fait partie d’une commande de plusieurs ATR 72-600 passée en 2014”. ATR mentionnait l’année dernière une commande de la compagnie portant sur un total de trois ATR 72-600, livrables d’ici 2019.

À l’identique du premier, ce second  ATR 72-600 est aménagé avec 74 sièges en cuir, soit 4 de plus que l’ATR 72-500 dont Air Caraïbes exploite aujourd’hui trois exemplaires.

L’ATR 72-600, équipé de deux moteurs Pratt & Whitney PW127M, affiche également, selon Air Caraïbes, “la consommation de carburant par siège la plus faible de sa catégorie (2.6 L/100 km)”.  La compagnie augmente ainsi la capacité de son réseau régional tout en améliorant la compétitivité de sa flotte.

Olivier Besnard, directeur général du pôle régional d’Air Caraïbes, a précisé que cet avion volera pour la marque régionale Air Caraïbes Simply. Cette acquisition “est une preuve supplémentaire de notre volonté de ne pas nous reposer sur nos lauriers et de continuer à proposer ce qui se fait de mieux sur le marché”, a-t-il ajouté.

Olivier Besnard a également souligné “l’attachement” du groupe Dubreuil au réseau régional et sa volonté “de continuer à le soutenir et d’en moderniser la flotte”.

Air Caraïbes opère des ATR depuis plus de seize ans.

L'ATR 72-600 d'Air Caraïbes en quelques chiffres
  • 74 sièges en cuir – équipé monoclasse
  • 4 sièges de front (2/2)
  • Assise de 43 cm
  • Espacement entre les sièges de 74 cm
  • Moteurs : PW127M de Pratt & Whitney Canada
  • Puissance maximale au décollage : 2 750 chevaux par moteur
  • Poids maximal au décollage : 23 000 kg
  • Charge utile maximale : 7 500 kg
  • Autonomie maximale à pleine charge : 900 milles nautiques (1 665 km)

Laisser un commentaire