easyJet accélère à Bâle-Mulhouse, Genève et Zurich

0
1603
vues
easyJet_EuroAirport_Bale-Mulhouse-Fribourg
easyJet à l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse-Fribourg - photo © Paul BANNWARTH

Forte d’une progression de 10% du nombre de passagers transportés en Suisse, easyJet décide de poursuivre ses investissements à l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse-Fribourg. Deux avions supplémentaires seront stationnées à partir de l’année prochaine et six nouvelles lignes seront créés. À Genève et Zurich, la low-cost ajoute aussi des vols.

easyJet vient d’annoncer “des investissements importants” à l’EuroAirport pour 2018. Dès l’été prochain, deux avions supplémentaires de type Airbus A320 viendront étoffer la flotte, qui comptera désormais 11 appareils, tandis que le réseau passera de 57 à 63 destinations.

Parmi les six nouvelles lignes, trois seront assurées à l’année : Athènes, jusqu’à 2 vols par semaine dès le 1er août 2018 ; Belgrade, jusqu’à 3 vols par semaine dès le 31 juillet 2018 ; et Vienne, jusqu’à 6 vols par semaine dès le 8 juin 2018.

Les trois autres, Pula en Croatie, Lamezia en Italie et Minorque aux Baléares seront proposées chacune à raison de deux vols par semaine durant les mois d’été (jusqu’à l’automne pour Lamezia).

Des destinations estivales “en forte demande” seront également renforcées, telles que Brindisi, Cagliari, Figari ou Split. Les fréquences augmenteront également sur des destinations urbaines ou affaires telles que Hambourg, Venise, Barcelone ou Manchester.

easyJet a transporté 4,8 millions de passagers à Bâle-Mulhouse en 2017. Avec ces développements, elle espère en transporter 500 000 de plus en 2018. De quoi conforter sa position de premier opérateur de la plateforme. La compagnie revendique en effet 60% de parts de marché à l’EuroAirport (en nombre de passagers).

Les deux avions supplémentaires “représentent un investissement conséquent qui reflète notre engagement pérenne à Bâle et génèreront également de nouveaux emplois”, a affirmé Thomas Haagensen, directeur d’easyJet pour la Suisse et l’Allemagne. La compagnie évoque la création de 72 emplois directs au sein d’easyJet à Bâle et de 750 emplois indirects dans la région.

Genève et Zurich également renforcées

À Genève où la compagnie stationne 14 avions et opère 79 routes, certaines destinations ayant rencontré “un succès particulier” l’été dernier seront desservies plus fréquemment. C’est le cas de Tivat au Monténégro (désormais 2 vols par semaine) et de Figari en Corse (augmenté à 3 vols par semaine), Liverpool ou encore Manchester au Royaume-Uni. Hambourg et Cracovie bénéficieront également de vols plus fréquents en dehors de la haute saison.

easyJet vient par ailleurs d’annoncer le lancement au départ de Zurich de 34 vols par semaine pour Berlin-Tegel, sa nouvelle base dans la capitale allemande, en plus de Berlin-Schönefeld. Avec ceci, la compagnie orange proposera 9 destinations depuis Zurich.

easyJet se présente comme la deuxième compagnie aérienne de Suisse, avec 24,2% de parts de marché. Elle y a transporté 13,5 millions de passagers en 2017 soit 1,2 million de plus qu’en 2016. Le taux de remplissage des avions s’établit à 92.6%.

Laisser un commentaire