Attention aux batteries au lithium, prévient l’EASA

0
1196
vues
ordinateur_cabine_passager
Photo IATA

À l’approche de la période chargée des fêtes de fin d’année, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) s’inquiète des appareils électroniques contenant des batteries au lithium, qui ne sont pas sans danger en avion. Elle a demandé aux compagnies aériennes de rappeler aux passagers comment voyager en sécurité.

L’allumage spontané ou l’emballement thermique des batteries au lithium, contenues dans les smartphones, tablettes, ordinateurs portables ou cigarettes électroniques, présentent des risques de sécurité. L’EASA redoute qu’un incendie dans la soute de l’avion ne puisse être éteint facilement.

Il est important que les compagnies aériennes informent leurs passagers que les appareils électroniques de grande taille doivent être transportées en cabine chaque fois que possible”, a indiqué l’EASA dans un communiqué.

Quand ces appareils sont placés dans un bagage enregistré, l’agence demande qu’ils soient complètement éteints, protégés d’une activation accidentelle (en raison d’une alarme ou d’une application) et emballés avec soin pour éviter qu’ils ne soient endommagés. Ils ne doivent pas non plus être placés dans un bagage contenant des produits inflammables comme les parfums ou les aérosols.

L’EASA ajoute que, lorsque les bagages à main sont placés en soute (par manque d’espace en cabine notamment), les compagnies doivent s’assurer que les passagers retirent les piles et les cigarettes électroniques.

Sur ce sujet, l’EASA a réalisé une vidéo explicative (en anglais) et publié le 19 décembre 2017 un bulletin d’information sur la sécurité (SIB).

Laisser un commentaire