Etihad suspend Dallas, Entebbe, Jaipur et Téhéran

0
823
vues
Boeing_787-9_Etihad
Boeing 787-9 d'Etihad à Zurich - Photo © Paul BANNWARTH

Etihad Airways va cesser de desservir Dallas, Entebbe, Jaipur et Téhéran au cours du premier trimestre 2018, des mesures qui interviennent après un changement de stratégie.

La compagnie basée à Abu Dhabi a déjà mis fin à son service vers San Francisco en octobre dernier. Son réseau aux États-Unis sera également amputé de Dallas/Fort Worth à partir du 25 mars 2018.

Etihad a indiqué que cette ligne n’est plus “viable commercialement” après la décision unilatérale d’American Airlines d’interrompre l’accord de partage de codes entre les deux compagnies. “La décision malheureuse d’American Airlines de mettre fin à une relation commerciale qui a profité aux deux transporteurs contraint Etihad à suspendre les vols entre son hub d’Abu Dhabi et Dallas / Fort Worth”, a déclaré Peter Baumgartner, le directeur général d’Etihad. La ligne est actuellement opérée quotidiennement en Boeing 777-200LR.

Le 25 mars 2018 également, Etihad suspendra sa desserte d’Entebbe en Ouganda, ouverte en mai 2015. Cette décision fait “suite à une évaluation commerciale de la performance de la route”, a expliqué la compagnie.

Les vols vers Téhéran cesseront le 24 janvier 2018. Avant cela, la fréquence sera réduite à deux rotations par semaine à compter du 25 décembre, au lieu de cinq actuellement. Aucune explication n’a été donnée à cette suspension, qui intervient dans un climat tendu entre l’Iran et plusieurs pays du Golfe dont les Emirats arabes unis.

En Inde, la ligne vers Jaipur sera interrompue le 1er mars 2018 “dans le cadre d’un examen continu des performances du réseau”, a indiqué Etihad. La liaison avait été inaugurée en 2014.

La compagnie du Golfe a annoncé en janvier 2017 un changement de stratégie. “Nous devons nous assurer que la compagnie aérienne ait la bonne taille et soit en bonne santé”, avait prévenu Mohamed Al Mazrouei, le président du Conseil d’administration. Depuis lors, Etihad a revendu sa participation dans la compagnie suisse Darwin Airlines et mis fin à ses investissements dans Air Berlin et Alitalia qui se sont déclarées toutes deux en faillite après cette décision.

Etihad a enregistré une perte de 1,87 milliard de dollars en 2016, sa première depuis 2010.

Laisser un commentaire