Boeing a des vues sur Embraer

0
814
vues
Embraer_E195-E2_livree_speciale_2
photo Embraer

Boeing est en discussion pour racheter Embraer, un projet qui intervient moins de trois mois après l’annonce d’un rapprochement entre Airbus et Bombardier.

Boeing a indiqué jeudi 21 décembre que des tractations sont en cours avec l’avionneur brésilien Embraer en vue d’un “rapprochement potentiel de leurs activités, dont la base reste en discussion”.

Le court communiqué ajoute qu’il n’y a “aucune garantie qu’une transaction résultera de ces discussions. Boeing et Embraer n’ont pas l’intention de faire d’autres commentaires concernant ces négociations”.

Cette annonce vient confirmer les informations du Wall Street Journal selon lesquelles Boeing s’apprête à acquérir Embraer pour un montant légèrement supérieur à 3,7 milliards de dollars.

Si l’opération aboutissait, il s’agirait de l’acquisition la plus importante de Boeing depuis le rachat de McDonnell Douglas en 1997 pour 13 milliards de dollars. Elle unirait aussi le premier constructeur mondial et le troisième par le nombre d’avions passagers produits.

Embraer apporterait des avions régionaux de moins de 130 sièges à Boeing qui n’en construit pas, et élargirait sa gamme d’avions d’affaires et militaires.

Reste une inconnue majeure dans ce dossier : l’attitude du gouvernement brésilien qui détient une “golden share”, une action préférentielle qui lui donne un droit de véto dans les décisions d’Embraer.

Selon le Wall Street Journal, Boeing et Embraer sont dans l’attente d’une réponse du gouvernement brésilien (au demeurant libéral). Pour faciliter sa décision, Boeing serait prêt à apporter des garanties sur la marque, le management et les emplois d’Embraer. Il serait également disposé à structurer l’accord de telle sorte que les intérêts du Brésil soient protégés dans le domaine de la défense.

L’opération serait aussi une réponse à l’acquisition par Airbus de 50,1% du programme C Series de Bombardier annoncée en octobre.

Boeing et Embraer mènent tous les deux des actions juridiques contre le C Series, lui reprochant la “concurrence inéquitable” qu’il livre à leurs produits en raison des subventions publiques dont bénéficie le programme. Des procédures ont été enclenchées par Boeing aux États-Unis et par Embraer devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Boeing et Embraer collaborent depuis de nombreuses années, notamment sur le programme d’avion cargo militaire KC-390 du constructeur brésilien.

Laisser un commentaire