Hainan Airlines ouvre une troisième ligne vers Bruxelles

0
338
vues
Hainan_Airlines_Boeing_787-8
Boeing 787-8 de Hainan Airlines - Photo Boeing

La compagnie chinoise Hainan Airlines lancera en mars prochain une liaison entre Shenzhen et Bruxelles, sa troisième vers la capitale belge qu’elle relie déjà à Pékin et Shanghaï.

Dévoilée mercredi par Brussels Airport, la nouvelle ligne sera inaugurée le 20 mars 2018. Hainan Airlines volera deux fois par semaine entre les aéroports de Shenzhen-Bao’an et Bruxelles-Zaventem avec un Boeing 787 Dreamliner. Les horaires n’ont pas été détaillés et les réservations n’étaient pas encore ouvertes ce mercredi soir.

“Nous sommes ravis de pouvoir ajouter une troisième liaison directe vers la Chine à notre réseau grâce à notre collaboration avec Hainan Airlines”, a déclaré Arnaud Feist, le directeur général de Brussels Airport Company.

“Shenzhen se trouve dans le delta de la Rivière des Perles, une région de quelque 62 millions d’habitants. L’extension du réseau vers une des régions connaissant la plus forte croissance au monde offre à l’économie et aux entreprises belges des opportunités commerciales et de nouveaux débouchés, directement accessibles. Shenzhen connaît elle-même une forte croissance économique”, a-t-il aussi expliqué.

Brussels Airport décrit  Hainan Airlines comme “une valeur sûre” pour l’aéroport depuis plus de 10 ans. En 2006, la première compagnie privée chinoise a commencé par une liaison directe vers Pékin et, en octobre 2017, elle a ajouté un vol direct vers Shanghai à son offre bruxelloise.

Jusqu’au début 2017, l’aéroport de Shenzhen-Bao’an mettait surtout l’accent sur le trafic intérieur et régional. L’an dernier, il a commencé une expansion rapide du nombre de liaisons internationales et intercontinentales. Celle vers Bruxelles est l’une des premières vers l’Europe (Air China relie déjà Shenzhen à Francfort).

Hainan Airlines sera donc sans concurrence directe sur sa nouvelle route. Néanmoins, Cathay Pacific assure un service de quatre vols par semaine entre Bruxelles et Hong Kong, une ville située à quelques encablures de Shenzhen (environ 40 kilomètres).

Laisser un commentaire