La Réunion-Roland Garros : trafic record en 2017

0
308
vues
Aeroport_reunion-roland_garros
Crédit photo : Aéroport La Réunion-Roland Garros

L’aéroport de La Réunion-Roland Garros a accueilli 2 293 042 passagers en 2017, nouveau record de trafic sur la plate-forme. La progression globale du trafic s’établit à 8,8% sur l’année.

Selon un communiqué de l’aéroport, le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, a augmenté de 7,8% alors que celui des passagers en transit (41 664) à plus que doublé par rapport à 2016.

La forte croissance du trafic sur l’axe métropole-Réunion contribue pour plus de la moitié à celle du nombre de passagers locaux. 87 000 passagers supplémentaires ont été enregistrés en 2017 entre les aéroports métropolitains et l’aéroport Roland Garros. Près de 1,3 million de personnes ont voyagé sur cet axe au cours de l’année écoulée (+7,2%), qui a connu une forte hausse de sa fréquentation à partir du mois de juin quand French Blue, cinquième transporteur entre Paris et Saint-Denis, a démarré ses opérations.

Plusieurs destinations régionales concourent également à ce record d’activité : Madagascar (plus de 22 500 passagers supplémentaires, + 17,2% par rapport à 2016), Maurice (21 000 passagers supplémentaires, +4,2%) et l’Afrique du Sud (plus de 9 000 passagers supplémentaires, + 44,3%).

L’aéroport Roland Garros note également les fortes progressions enregistrées sur les lignes d’Air Austral vers Bangkok (plus de 16 000 passagers supplémentaires, +65,4%) et Chennai (plus de 4 500 passagers supplémentaires, +67,8%). Ces deux dessertes, tout comme celle de Johannesbourg, ont bénéficié de capacités supplémentaires à partir de la fin 2016. Ouverte en février 2017, la ligne Saint-Denis–Guangzhou (Canton, Chine) a pour sa part attiré 8 339 passagers.

La progression de l’activité est plus modeste sur les Seychelles (+3,8%) alors que la fréquentation des lignes Réunion-Mayotte et Réunion-Comores s’inscrit à la baisse, respectivement de –0,5% et –39,3%. Dans le domaine du fret, 26 531 tonnes de marchandises ont été traitées par l’aéroport en 2017, chiffre en recul de 2,4% par rapport à l’année précédente. Si les tonnages débarqués ont progressé de 5,3%, les exportations aériennes ont reculé de 17,3%. Cette baisse s’explique par la mauvaise production fruitière de novembre-décembre, inversement à 2016, année qui avait également été marquée par des expéditions exceptionnelles de matériels en super gros porteur à destination de Madagascar.

Décembre 2017

Pour le seul mois de décembre 2017, l’aéroport Roland Garros a également battu un nouveau record mensuel (230 356 passagers, +2,5% par rapport à décembre 2016). Le pic de trafic quotidien a été atteint le 21 décembre, avec 9 788 passagers enregistrés. La forte progression du trafic de transit (plus de 3 900 passagers, contre moins de 300 un an plus tôt) a contribué à ce record. Comme depuis le début de l’année, la hausse de l’activité de transit est générée par les lignes de Corsair entre Paris et Maurice et d’Air Madagascar entre Tananarive et Guangzhou.

En décembre, l’activité sur l’axe métropole-Réunion a poursuivi sa forte progression (+7,7%), tout comme entre Saint-Denis et les aéroports malgaches (+5,3%). Des hausses de trafic ont également été notée sur les lignes Réunion-Mayotte (+4,3%) et Réunion-Johannesbourg (+3,2%). Le nombre de passagers s’inscrit en revanche en recul sur Maurice (–9,8%), les Seychelles (–10,3%), Bangkok (–2,3%), Chennai (–19,8%) et Moroni (Comores, –18,3%). Enfin, 604 passagers ont emprunté la ligne Saint-Denis– Guangzhou en décembre.

Sur le mois, l’activité du fret est en fort recul (–15,5%), en lien avec la baisse des exportations (–33,8%) alors que les tonnages débarqués ont augmenté de 9,6%.

Laisser un commentaire