L’Asie, un marché important pour Airbus

0
1312
vues
Airbus_Thai_Singapore_Cathay_Asie
Photo H. Goussé / Airbus

Airbus a souligné mardi l’importance du marché asiatique où la demande d’avions commerciaux neufs s’élèvera à 14.450 unités au cours des 20 prochaines années. L’avionneur européen s’estime bien placé pour conquérir cet énorme marché évalué à 2.300 milliards de dollars.

Airbus a dévoilé mardi 6 février ses dernières prévisions de marché pour l’Asie, lors de l’ouverture du salon aéronautique de Singapour. La présentation a été réalisée par Eric Schulz, qui a succédé fin janvier à John Leahy en tant que chef des ventes de la division Commercial Aircraft.

“Comptant pour un tiers du carnet de commandes d’Airbus, un tiers des commandes totales d’Airbus et un tiers de la flotte en service d’Airbus, il ne fait aucun doute que l’Asie-Pacifique est un marché clé pour Airbus”, a déclaré Eric Schulz, dont c’était la première intervention publique depuis sa nomination. “Avec un trafic qui va tripler au cours des 20 prochaines années et des taux de croissance parmi les plus élevés, la région Asie-Pacifique sera de loin le plus grand marché de l’aviation au monde”, a-t-il aussi rappelé.

En 2017, Airbus a livré plus de la moitié de ses avions en Asie, soit 367 sur 718. Ces livraisons comprenaient près de 100 gros-porteurs et ont marqué l’arrivée de l’A350 chez trois nouveaux opérateurs asiatiques.

“Airbus a connu une excellente année en Asie-Pacifique en 2017 et nous voyons un potentiel supplémentaire dans les années à venir, en particulier sur le marché des gros-porteurs dont la région représentera 46% de la demande mondiale”, a déclaré Eric Schulz. “Airbus est parfaitement positionné pour répondre à ce besoin, puisqu’il détient déjà 60% du carnet de commandes des gros-porteurs de la région et offre la ligne de produits la plus moderne et la plus complète avec l’A330neo, l’A350 et bien sûr l’A380”, a-t-il estimé.

Airbus prévoit que l’Asie-Pacifique verra son trafic passagers augmenter de 5,6% par an et nécessitera environ 14 450 nouveaux avions sur 20 ans. Ceci représente plus de 40% de la demande mondiale de près de 35 000 avions.

Airbus revendique la première place des avionneurs en Asie, aussi bien sur le segment des monocouloirs que des gros-porteurs. Selon ses chiffres, plus de la moitié des monocouloirs en service aujourd’hui dans la région sont des avions de la famille A320. Côté gros-porteurs, la flotte Airbus est constituée de 800 appareils et 350 autres sont en commande, “ce qui représente 60% du carnet de commandes total de gros-porteurs de la région”.

Pour les années à venir, les espoirs d’Airbus reposent surtout sur l’A350, qui a déjà séduit 14 compagnies aériennes d’Asie-Pacifique avec 287 exemplaires commandés (sur un total de 858). “L’A350-1000, dont la première livraison à la clientèle interviendra dans les prochaines semaines, consolidera davantage la position de l’A350”, a fait valoir l’industriel. Il prévoit de livrer cette année le premier A350-1000 de la région à Cathay Pacific, ainsi que le premier A350 ULR (ultra long-courrier) à Singapore Airlines.

Prévisions d'Airbus à 20 ans pour l'Asie-Pacifique - Chiffres clés
  • Le trafic passagers augmentera de 5,6% par an en moyenne (contre 4,4% pour la moyenne mondiale) ;
  • le trafic de la région triplera au cours des 20 prochaines années ;
  • la flotte de l’Asie-Pacifique passera de 6 100 avions aujourd’hui à près de 17 000 ;
  • la demande d’avions neufs atteindra 14 450 unités d’une valeur de 2.300 milliards de dollars ;
  • La région représentera 40% de la demande mondiale de près de 35 000 avions ;
  • La demande régionale représentera 4 000 gros-porteurs et 650 très gros-porteurs soit 46% de la demande mondiale de gros-porteurs (10 100) ;
  • Les besoins s’élèveront à 9 800 avions monocouloirs, soit 40% de la demande mondiale de monocouloirs (24 800).

Laisser un commentaire