L’aéroport de Singapour veut développer ses liaisons chinoises avec Xiamen Airlines

0
293
vues
Aeroport_singapour-Changi_Terminal_1_nuit
Aéroport Singapour-Changi, terminal 1 - Photo CAG / Creative Commons

La Chine est déjà le troisième marché de l’aéroport Singapour-Changi mais le gestionnaire de la plateforme, Changi Airport Group, souhaite développer encore la connectivité et le trafic de passagers entre les deux pays. À cet effet, le partenariat avec la compagnie chinoise Xiamen Airlines vient d’être renouvelé.

Changi Airport Group et Xiamen Airlines avaient déjà signé en 2015 une entente d’une durée de trois ans. Dans le cadre de l’accord signé le 7 février 2018, les deux partenaires vont travailler ensemble en vue d’augmenter la fréquence des services existants, explorer les possibilités de nouvelles routes et mener des campagnes de promotion conjointes pour accroître le trafic de passagers entre Singapour et la Chine.

Entre 2014 et 2017, Le nombre de passagers transportés par Xiamen Airlines à l’aéroport de Singapour-Changi a augmenté de 12%. La compagnie membre de SkyTeam a été en 2017 le troisième plus grand transporteur chinois de la plateforme. Elle exploite actuellement quatre vols quotidiens entre Singapour et la Chine, vers les villes de Dalian, Fuzhou, Xi’an et Xiamen.

Sa filiale Hebei Airlines a également lancé l’année dernière un service quotidien vers Shijiazhuang via Hangzhou, une toute nouvelle liaison pour Singapour. Le groupe Xiamen Airlines offre désormais plus de 6.000 sièges par semaine vers les six destinations chinoises.

En février et mars 2018, Xiamen Airlines et Hebei Airlines vont également lancer 101 vols supplémentaires entre Singapour et la Chine. De quoi répondre à la demande accrue pendant les fêtes du Nouvel An chinois. Ceci se traduira par 17 300 sièges supplémentaires sur la période.

La Chine est le troisième plus grand marché de l’aéroport Singapour-Changi, avec 6,3 millions de passagers voyageant entre les deux pays en 2017, une croissance de 12% d’une année sur l’autre. La plateforme est maintenant connectée à 34 villes en Chine, avec plus de 350 vols par semaine par 13 compagnies aériennes.

Laisser un commentaire