Ethiopian Airlines pousse ses pions en Afrique

0
1036
vues
Boeing_787-9_Ethiopian_Airlines
Boeing

Ethiopian Airlines poursuit sa stratégie panafricaine. Faisant déjà figure de transporteur à la croissance la plus rapide en Afrique, la compagnie nationale éthiopienne a signé récemment deux accords, avec les gouvernements de Zambie et de Guinée, pour lancer ou relancer leur compagnie nationale.

Ethiopian Airlines a conclu en janvier 2018 un accord d’actionnariat avec le gouvernement de Zambie pour relancer Zambia Airways, dont les opérations ont cessé en 1994. La compagnie sera détenue à 45% par Ethiopian Airlines et à 55% par la Zambie. Les conditions financières de la transaction et le plan de vol n’ont pas été détaillés. Ethiopian Airlines a cependant précisé que Zambia Airways servira d’abord des destinations intérieures et régionales avant de se lancer à l’international.

La compagnie éthiopienne met en place une stratégie multi hubs en Afrique, dans le cadre de son plan à 15 ans Vision 2025. Elle est déjà partenaire de la togolaise Asky Airlines, basée à Lomé, et de Malawian Airlines implantée à Lilongwe au Malawi.

“Conformément à notre stratégie Vision 2025 de hubs multiples en Afrique, nous sommes très heureux que les discussions avec le gouvernement zambien aient été couronnées de succès”, a déclaré Tewolde Gebremariam, le directeur général d’Ethiopian Airlines. “Le lancement de Zambia Airways permettra aux voyageurs en Zambie et d’Afrique australe de bénéficier de plus de possibilités de connectivité, facilitant ainsi les flux d’investissements, de commerce et de tourisme, tout en contribuant à la croissance socio-économique du pays et de la région”, a-t-il poursuivi.

Un décollage de Guinea Airlines en juin ?

En Afrique de l’Ouest, Ethiopian Airlines et Asky Airlines ont signé le 30 janvier 2018 à Addis Abeba un accord stratégique avec Guinea Airlines. Le lancement de cette compagnie avait été annoncé en février 2017, dans le cadre d’un partenariat entre le groupe de loterie GBM et Regourd Aviation. Il semblerait qu’en définitive, le gouvernement guinéen et GBM aient préféré s’allier à Ethiopian Airlines. Le nouveau partenariat porte sur la direction, l’équipement, la maintenance et la formation du personnel de la future compagnie. Basée à Conakry, Guinea Airlines devrait commencer ses opérations en juin prochain, avec une flotte composée d’un Boeing 737 et de deux Bombardier Q400 apparemment fournis par Ethiopian Airlines. Certaines conditions doivent être remplies par la partie guinéenne avant le lancement des vols intérieurs, notamment la réfection des aéroports régionaux.

Tewolde Gebremariam a indiqué que cet accord s’inscrit “dans le droit fil” du Marché unique africain du transport aérien, lancé le 28 janvier 2018 par 23 pays du continent, dont l’Ethiopie, la Guinée et le Togo. “Nous formons un partenariat avec Guinea Airlines et d’autres pays africains parce que nous avons la capacité et l’expertise pour soutenir nos frères et soeurs africains dans le secteur de l’aviation. J’apprécie la rapidité avec laquelle nous sommes parvenus à un accord avec Guinea Airlines grâce au soutien du Président (guinéen) Alpha Condé”, a déclaré le dirigeant d’Ethiopian Airlines.

“Il s’agit d’un partenariat trilatéral avec la Guinée, ASKY Airlines et Ethiopian Airlines en vue de combler le vide de la connectivité aérienne sur le marché intérieur de la Guinée et entre les pays du fleuve Mano. Le moment est venu pour les Africains d’unir leurs forces et de retrouver notre place légitime dans l’industrie aéronautique mondiale”, a-t-il conclu.

Fondée il y a plus de 70 ans, Ethiopian Airlines dit enregistrer une croissance de 25% en moyenne sur les sept dernières années.

Laisser un commentaire