Malaisie : deux ATR pour Berjaya Air

0
312
vues
ATR-logo_livree
Photo ATR

Le groupe hôtelier malaisien Berjaya Hotels & Resorts va faire l’acquisition de deux avions ATR 42-500 d’occasion afin de lancer des services aériens vers l’île de Redang en Malaisie, où sont situés deux de ses établissements. Les turbopropulseurs seront opérés par la compagnie Berjaya Air.

Le constructeur ATR a annoncé cette acquisition le 7 février 2018, lors du salon aéronautique de Singapour. Le groupe hôtelier a pour objectif de lancer ces services aériens reliant l’île de Redang à l’aéroport de Subang à Kuala Lumpur en juin 2018. Berjaya Hotels & Resorts sera propriétaire des deux ATR 42-500, mais les avions seront exploités par sa société-sœur Berjaya Air.

Les appareils seront réaménagés pour que le nouvel intérieur compte 36 sièges passagers, et ils auront une livrée personnalisée ornée d’une tortue de mer. Les établissements du groupe, Taaras Beach & Spa et celui de l’île de Redang, soutiennent en effet la protection des tortues de mer sur l’île.

Dans le passé, Berjaya Air a déjà exploité des ATR 72-500 et des Bombardier Dash 7-100. Sa flotte comprend aujourd’hui un unique Bombardier Challenger 300 de 9 places en configuration VVIP.

“Nous avons choisi l’ATR 42, parce que sa taille correspond à nos besoins et qu’il peut décoller et atterrir sur des pistes courtes”, explique le PDG de Berjaya Hotels & Resorts, Hanley Chew. “La piste de l’aéroport de l’île de Redang ne mesure que 1 100 mètres de long, la capacité d’atterrissage sur des pistes courtes de l’ATR 42 est donc primordiale. Notre choix s’est également porté sur l’ATR 42, car ce type d’appareil dispose d’une excellente assistance en Malaisie et dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique, en termes de pièces détachées, de contrats de maintenance et de programmes de formation”.

Dans un second temps, Berjaya Air étudiera la possibilité de lancer des services reliant l’île de Redang à Singapour.

Pour attirer les touristes internationaux, Berjaya promeut Redang comme une extension de Kuala Lumpur et de Singapour. Les touristes internationaux peuvent se rendre dans la Cité-État et y passer quelques nuits avant de partir pour les belles îles au large de la côte de la péninsule malaisienne.

Laisser un commentaire