L’aéroport de Londres-City fermé après la découverte d’une bombe de la Seconde Guerre mondiale

0
611
vues
Aéroport_Londres-City
Photo London City Airport

La découverte dimanche d’une bombe de la Seconde Guerre mondiale a entraîné la fermeture de l’aéroport de Londres-City pour la journée de lundi 12 février 2018, affectant des milliers de passagers.

La bombe a été découverte dimanche vers 17h00 durant les travaux d’extension de l’aéroport, sur le quai Georges V. Un périmètre de sécurité de 214 mètres autour de la bombe a été mis en place vers 22h00, entraînant la fermeture de plusieurs routes d’accès à l’aéroport et la suspension des vols. Selon une porte-parole de l’aéroport, 100 départs ont été annulés lundi 12 février 2018 et jusqu’à 16 000 passagers sont susceptibles d’être affectés par cette fermeture.

“Je reconnais que cela cause des inconvénients à nos passagers, et en particulier à certains de nos résidents locaux. L’aéroport coopère pleinement avec la Met Police et la Royal Navy et travaille dur pour retirer l’engin en toute sécurité et résoudre la situation le plus rapidement possible”, a déclaré le directeur de l’aéroport, Robert Sinclair, dans un message publié sur le site internet de l’aéroport.

Les passagers doivent contacter leur compagnie pour de plus amples informations. Les transporteurs présents à Londres-City incluent Alitalia, British Airways, CityJet, Flybe, KLM, Lufthansa et Swiss International Air Lines.

Avec 4,5 millions de passagers en 2017, l’aéroport de Londres-City, le plus proche du centre de la capitale britannique, se range à la 14e place des plateformes du Royaume-Uni.

Laisser un commentaire