Thai Airways de nouveau déficitaire en 2017

1
1031
vues
Boeing_777-300ER_Thai_Airways
Boeing 777-300ER de Thai Airways à Zurich - Photo © Paul BANNWARTH

Après avoir publié en 2016 son premier bénéfice en quatre ans, la compagnie Thai Airways International affiche de nouveau une perte en 2017, malgré une hausse du nombre de passagers transportés et du coefficient de remplissage.

La compagnie nationale thaïlandaise a publié le 26 février une perte nette de près de 54 millions d’euros pour l’exercice 2017. Le résultat opérationnel est en baisse de 29,8% par rapport à l’année précédente à 73 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires a progressé de 6,3% à 4,9 milliards d’euros sous l’effet d’une hausse de trafic. Thai Airways et ses filiales ont transporté 24,5 millions de passagers en 2017, une hausse de 10,3% par rapport à 2016. Le coefficient d’occupation des sièges a bondi de 5,8 points à 79,2%, le chiffre le plus élevé des dix dernières années. Le trafic (PKT) est en progression de 14,7% pour une capacité (SKO) en croissance de 6,4%.

Mais ces volumes n’ont pas compensé la baisse de 7,7% de la recette unitaire sous l’effet d’une “concurrence féroce,” notamment des compagnies low-cost. En outre, les charges d’exploitation ont grimpé de 7,1% pour atteindre 4,8 milliards d’euros, en partie à cause de la facture carburant qui s’est alourdie de 10,8%. Hors carburant, les charges ont augmenté de 6,6% d’une année sur l’autre.

L’expansion a repris en 2017

La plan de restructuration lancé en 2015 a permis de dégager un bénéfice dès 2016, le premier en quatre ans, aidé par la baisse des prix du pétrole. Le bénéfice net n’était que de 1,2 million d’euros mais la compagnie a souhaité reprendre l’expansion dès 2017.

Ainsi, les effectifs et les coûts salariaux ont progressé l’année dernière. Il en va de même pour les coûts de maintenance alors que la flotte s’est accrue, passant à 100 avions au 31 décembre 2017 contre 95 un an plus tôt. Thai Airways a reçu sept appareils l’année dernière (cinq Airbus A350-900 et deux Boeing 787-9) et en a retiré deux (des Airbus A330-300).

La compagnie a également renforcé son réseau en 2017, avec l’ouverture de Vienne en novembre et l’ajout de fréquences vers Bruxelles, Oslo et Auckland. Sa filiale Thai Smile a lancé plusieurs routes régionales : Bangkok-Kaohsiung, Bangkok-Zhengzhou et Phuket-Guangzhou.

Perspectives 2018

Pour 2018, Thai Airways s’attend à un développement du transport aérien en Thaïlande, porté par le tourisme. Toutefois, de nouvelles pressions sur les prix des billets sont envisagées en raison d’une intensification de la concurrence.

La modernisation de la flotte va se poursuivre avec la livraison de cinq A350-900 prévue cette année. La préparation d’un plan d’acquisition d’avions est à l’ordre du jour pour renouveler le parc à long terme.

(sommes données sur la base de 1 EUR = 38,8581 THB au cours du jour)

1 COMMENTAIRE

  1. la thailande fait la même bêtise avec viet jet air qui atterrit a BKK qu il y a 10 ans avec air asia…..au lieu de laisser viet jet air a don muang,ils se tirent encore une balle dans le pieds …….ils sont un peu comme air france en thailande, long a la détente et long a réagir……j ai fait la semaine passé bangkok, bali avec thai airways et honnêtement les 100€ d écart avec air asia n étaient pas justifiés…mais l attrait du dreamliner l a emporté…….

Laisser un commentaire