Volotea intéresse Indigo Partners et HRS Management

0
869
vues
Airbus_A319_Volotea
Photo © Paul BANNWARTH
Les fonds américains Indigo Partners et HRS Management pourraient entrer au capital de la low-cost espagnole Volotea.

Selon La Vanguardia, Indigo Partners et HRS Management ont reçu l’approbation de Volotea pour remplacer CCMP, le fonds qui détient 49% de son capital. “Son départ est obligatoire car il a atteint la durée maximale de son engagement et a l’obligation de vendre”, indique le journal économique espagnol. Indigo Partners et HRS Management travaillent à une offre ferme qui doit être déposée avant le 1er avril 2018.

Les deux investisseurs potentiels ont une grande expérience dans le secteur des compagnies aériennes. Indigo Partners détient aussi Frontier Airlines aux États-Unis, JetSMART au Chili, Volaris au Mexique et Wizz Air en Hongrie. Il vient de commander 430 Airbus A320neo et A321neo pour ses compagnies aériennes.

Pour sa part, HRS Management, représenté dans cette opération par Apollo Global Management, détient 1,65% d’American Airlines et 1% du loueur AerCap.

Lancée en 2012 par Carlos Muñoz et Lázaro Ros (également fondateurs de Vueling), Volotea est en forte croissance sur plusieurs marchés européens. Le chiffre d’affaires a atteint 300 millions d’euros en 2017. Pour lever des fonds et assurer son expansion, la compagnie a tenté en 2016 une introduction en bourse, avant d’y renoncer en raison de la situation du marché. Elle a ensuite mandaté la banque Morgan Stanley pour rechercher de nouveaux partenaires.

Selon La Vanguardia qui cite des sources internes à Volotea, un autre fonds serait également intéressé pour entrer au capital de la compagnie, en plus d’Indigo Partners et HRS Management. Le nom de Cerberus circule. Ce dernier a déjà fait une offre de reprise pour Alitalia à la fin de l’année dernière.

À l’heure actuelle, Volotea est détenue par trois fonds d’investissements : l’américain CCMP ainsi que Axis Participaciones Empresariales et Corpfin Capital, tous les deux espagnols.

Laisser un commentaire